Nets

Stupeur à Brooklyn : Spencer Dinwiddie out pour la saison, premier gros accroc pour les nouveaux Nets

Spencer Dinwiddie

La tuile.

Source image : YouTube

Séduisants en ce début de saison, les Nets ont montré en quelques matchs qu’il fallait clairement compter sur eux cette année. Mais la franchise de Brooklyn vient d’apprendre une terrible nouvelle : elle ne pourra plus compter sur Spencer Dinwiddie cette saison, touché au genou lors de la défaite face aux Hornets dimanche.

Aie, voilà qui fait mal, très mal. Blessé au genou suite à un contact dans le troisième quart-temps de la rencontre opposant les Nets aux Hornets, Spencer Dinwiddie avait quitté ses coéquipiers, sans revenir dans la rencontre. Le genre de signes qui inquiètent un peu, mais sans non plus provoquer un vent de panique du côté de Brooklyn. Et pourtant. Ce lundi, Shams Charania est venu plomber l’ambiance en annonçant une rupture partielle du ligament croisé antérieur du genou droit. Concrètement, ça signifie quoi au niveau de la durée de son absence ? Tout simplement que Spencer ne pourra plus jouer de toute la saison. Dans ce malheur, il y a quand même une petite bonne nouvelle. Comme l’indique Shams, aucun autre dommage structurel n’a été détecté au niveau du genou, et le joueur de 27 ans devrait ainsi retrouver toutes ses sensations après les mois de rééducation qui l’attendent. Il faudra donc patienter jusqu’à la saison 2021-22 pour revoir Dinwiddie sur les parquets, aux Nets ou ailleurs. Car on rappelle qu’il peut potentiellement devenir agent libre en 2021, lui qui possède une player option à 12,3 millions de dollars sur la saison prochaine. Chaque blessure tombe mal mais vu la situation contractuelle de Spencer, le timing est clairement pourri ici car Dinwiddie voulait montrer qu’il était capable de devenir le troisième homme fort dans une équipe qui joue le titre sous l’impulsion de Kevin Durant et Kyrie Irving.

Aux Nets depuis 2016, Spencer Dinwiddie s’est imposé comme un attaquant solide en NBA, avec des stats en hausse sur ses quatre dernières saisons. Il reste sur une campagne à 20,6 points et quasiment 7 passes décisives de moyenne en plus de 31 minutes, campagne où il a eu pas mal de responsabilités suite au départ de D’Angelo Russell et avec les nombreuses absences de la nouvelle recrue star Kyrie Irving (et bien évidemment la saison blanche de Kevin Durant). Vous comprenez donc pourquoi c’est un véritable coup dur pour les Nets, même si les stats du bonhomme cette saison (6,7 points de moyenne en 21,3 minutes, à 37,5% au tir) disent le contraire. On a beaucoup parlé de la grande quantité de talent qui compose cette équipe de Brooklyn, mais on se demandait qui aurait les épaules pour prendre le costume de numéro 3 et aider régulièrement KD et Kyrie. Avec la blessure de Dinwiddie, on va beaucoup attendre de Caris LeVert, initialement placé dans un rôle de sixième homme en ce début de saison pendant que Spencer était titu aux côtés de KD, Kyrie, DeAndre Jordan et Joe Harris. Il faudra voir comment le coach Steve Nash va s’adapter, s’il va propulser LeVert dans le cinq ou le garder au sein de la second unit pour apporter un coup de boost en sortie de banc, comme Caris a pu le faire lors de l’Opening Night avec 20 points en 25 minutes face aux Warriors. On surveillera aussi les minutes et les responsabilités de certains joueurs de rotation comme Landry Shamet par exemple, ou notre Timothé Luwawu-Cabarrot national, ce dernier restant sur un gros money time à Charlotte pendant que Dinwiddie était à l’infirmerie.

Si les Nets ont du talent et des ressources, ils perdent un élément important du groupe, un joueur qui était prêt à devenir le Draymond Green de Brooklyn. Pas top pour une équipe bien décidée à se mêler à la course au titre dès cette saison. 

Source texte : The Athletic

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top