Knicks

Les Knicks peuvent-ils entrer dans la chasse au Russell Westbrook ? Franchement… comment pourrait-il en être autrement ?

Russell Westbrook 11 janvier 2020

Direction New York pour une escale d’un an ?

Source image : YouTube

Depuis l’annonce indirecte de Russell Westbrook concernant ses envies de dégager au plus vite de Houston, c’est le branlebas de combat en NBA. Il y a ceux qui veulent sauter sur l’occasion de remplir la jauge de hype de leur franchise un peu trop morose, ceux qui ne veulent même pas en entendre parler, et puis il y a… les Knicks. Vous voyez ces films dans lesquels on attend tous que le héros glisse sur une peau de banane ? En NBA ce héros c’est les Knicks, et il se murmure de plus en plus que les Knicks… pourraient passer à l’action dans le dossier Westbrook. Miam-miam.

Rien n’est officiel à l’heure actuelle, uniquement des bruits de couloir donc, mais selon certaines sources proches du dossier (les fameuses), les Knicks pourraient donc bien se laisser séduire par le Brodie. La première supposition du genre date d’hier, et elle nous vient d’un produit local en général assez bien informé : Marc Stein du New York Times :

Les Knicks font partie des destinations possibles pour Russell Westbrook, selon des sources proches de la Ligue. Si les Knicks sont capables d’absorber les 130 millions restant du contrat de RW pour faire de lui la pièce centrale de leur roster, il y a un trade à faire et les Knicks l’ont bien en tête.

Autre source fiable, Ian Begley du SNY rappelait hier également que New York faisait partie des destinations prisées par le joueur il y a un an, juste avant de rejoindre le fort sympathique projet Rockets. A partir de là ? On sait le besoin à New York de trouver un meneur de jeu solide (ainsi qu’un arrière, un ailier, un ailier-fort et un pivot), le nom de Chris Paul a parfois été soufflé car chez les Knicks on n’aime que les joueurs à plus de 40 millions la saison, et connaissant un peu l’historique de la franchise new-yorkaise sur le marché des transferts, ce n’est donc qu’une question d’heure avant de retrouver Knicks et Westbrook associés dans absolument toutes les rumeurs. Détail utile ? Les Knicks nous ont habitué à se positionner sur à peu près tout ce qui bouge. Détail encore plus utile ? Les joueurs ne sont pas fous et ont pris, eux, pour habitude de mettre de gros next à Big Apple, préférant les lueurs de la Californie ou même d’une cinquantaine d’autres états en fait. Tout mais pas New York en somme, et le dossier Westbrook viendra donc confirmer ou non la tendance qui veut… que les stars fuient le Madison depuis quelques années.

Concrètement, que peuvent faire les Knicks ? Finalement pas mal de choses en termes d’assets à proposer. Y’a des jeunes plus ou moins talentueux à proposer (Mitchell Robinson et R.J. Barrett semblent assez locked, Kevin Knox, Frank Ntilikina ou Dennis Smith Jr. beaucoup moins), y’a du tour de Draft à gogo (sept picks de premiers tours dans les quatre prochaines drafts) et tant qu’à faire autant les refiler vu ce qu’ils en font, bref du poids à mettre dans la balance d’un éventuel trade mais calmos, on en est encore qu’à l’étape des supputations.

La seule certitude aujourd’hui ? Respirez, les Knicks ne devraient plus tarder à entrer dans la danse et on peut dire ce qu’on veut, parler de salaire, de palmarès, de stat-padding ou même de style vestimentaire, Russell Westbrook EST le genre de joueur qui peut incarner à merveille une franchise comme les Knicks. Bon, ça ne durera peut-être qu’un an, mais c’est déjà ça non ?

1 Comment

1 Comment

  1. Kardar

    14 novembre 2020 à 21 h 10 min at 21 h 10 min

    Mouais vu l’état actuel des Knicks on sait comment ça va finir ils vont encore prendre un gros rateau . C’est même plus drole à force ça fait un moment que ça dure malheureusement pour eux .

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top