Equipes

La Free Agency du Thunder en 3 questions brûlantes : qui veut d’un vétéran de 35 ans à 41 millions d’euros la saison ? PS : c’est une affaire

Chris Paul 1er septembre 2020

Paupaul et Gallo, le tube de l’automne.

Source : Youtube

Comme Kevin Durant, la NBA est sortie de sa zone de confort en décalant l’ensemble de son calendrier pour aller au bout de sa saison coûte que coûte. Et la prochaine va commencer dès le 22 décembre, ce qui promet une Free Agency 2020 bien particulière en ces temps de pandémie. Entre la Draft prévue en plein mois de novembre et des camps d’entraînement qui débutent le 1er décembre, les GM se préparent à transpirer très fort. Et ce sera le cas au Thunder, l’équipe qui vient de nommer le pote de ton petit frère au poste de head coach.

L’heure d’une nouvelle aventure pour le jeune Chris Paul  ?

Dans l’Oklahoma, on ne pense qu’à une seule chose : est-ce que tonton Chris Paul mènera toujours la danse la saison prochaine ? A 35 ans, CP3 va entamer la troisième et avant-dernière année de son (énoooooorme) contrat à 41 millions de dollars l’année, avant une éventuelle player option de 44 millions à prendre l’été prochain. Il y a un mois, il annonçait qu’il ne chercherait pas forcément à aller voir ailleurs, et qu’il ne tenterait pas de baroud d’honneur pour aller chercher cette bague qui lui manque tant, mais on a bien l’impression que cette époque est désormais lointaine tant il apparaît sur les rumeurs de transferts ces derniers temps, notamment chez les Suns. A OKC, faire sortir des comptes un salaire qui coute quand même deux bras et demi et pouvoir reconstruire avec la contrepartie et l’espace laissé, on comprend que ça peut être bien tentant pour Sam Presti and co.  Après, reste à voir si une franchise arrivera à apporter ce qu’il faut en face du Point God pour convaincre le board d’OKC, mais vu la taille du contrat, on imagine encore plus un trade à au moins 3 équipes. Honnêtement il y’a quelques semaines, on avait bien du mal à imaginer que Presti arriverait à se débarrasser d’un contrat aussi important avec une contrepartie dès cette intersaison, mais rappelons qu’on est en 2020, et qu’en 2020, tout semble possible.

Que faire de ces Free Agents ?

Si il y a du talent qui est encore bien au chaud sous contrat chez OKC, il existe aussi un paquet de joueurs qui sont en fin de contrat et se retrouveront free agents lors de l’intersaison. Le principal intéressé est Italien, sort d’une saison en 18,7 points, 5,2 rebonds et 1,9 assist et devrait être l’une des attractions de la Free Agency 2020. A 32 ans, Danilo Gallinari sera donc Unrestricted FA et on est certain que son téléphone devrait pas mal vibrer cet automne. Et sur ses ambitions, Gallo a été plutôt clair : il souhaiterait rejoindre une équipe qui joue le titre, quitte a signer un contrat moins important. Coté OKC, on peut donc tenter le coup de proposer un nouveau contrat à l’ailier loucheur, mais pas certain qu’il accepte de rester, vu que la franchise à encore besoin de temps et de construction avant de rejouer les premiers rôles. Au niveau des autres FA, on a aussi du Andre Robertson et du Nerlens Noel. Après 2 ans et demi hors des terrains suite à une grave blessure, le premier est revenu à la fin de la saison, pour les dernières semaines de son contrat. Vrai membre de l’ADN du Thunder depuis des années, il est difficile d’imaginer que les dirigeants ne proposent pas à Dede un petit quelque chose, pour tout ce qu’il représente à OKC, pour son impact défensif, et dans l’accompagnement de l’éclosion du jeune Luguentz Dort par exemple. Pour le Père Noel, il est clair que sa bonne saison en sortie de banc, notamment en terme d’impact physique, a pu taper dans l’œil de pas mal de franchises. Si à 26 ans le Nerlens serait une bonne option pour un paquet d’équipes pour se renforcer défensivement et apporter de la dureté en sortie de banc, il est évident qu’OKC pourrait avoir un intérêt à aligner les billets pour garder NN. Globalement, beaucoup de joueurs qui se retrouvent free agents font partie des raisons qui expliquent la très bonne saison collective de la franchise, et avant de penser à reconstruire, il faudrait sécuriser certains role players qui font le travail, comme NN, Hamidou Diallo ou Abdel Nader. Pour les deux derniers, la franchise devrait lever leur option et les garder.

Qui sera le visage d’OKC dans les années à venir ?

Avec un départ de Chris Paul de plus en plus dans les cartons, chez Sam Presti on doit quand même se poser la question de savoir autour de qui construire le futur de la franchise du Tonnerre. Alors que Dennis Schroder a encore une saison de contrat mais est lui aussi mentionné sur les tablettes d’autres franchises et pourrait quitter le navire avant la reprise, il est évident que tous les regards se tournent vers… Shai Gilgeous-Alexander. Sortant d’une saison sophomore de très haut niveau (19,0 points, 5,9 rebonds, 3,9 assists), SGA a vu sa cote grimper en flèche et il est clair que s’il réitère une campagne de ce niveau pour la dernière année de son contrat rookie, les concurrents devraient se battre l’été prochain pour pouvoir tenter de récupérer le jeune meneur. Coté OKC, on ne devrait donc pas trop tarder à entamer les négos avec Shai pour lui proposer un beau contrat et faire de lui l’image de la franchise pour les prochaines années. En tout cas, avec une dernière année pour Schroder, pour Steven Adams, un départ de Gallo et probablement un départ de CP3, il va y’avoir de la place dans le cap à OKC pour conserver SGA et construire un beau projet autour de lui, porté par le nouveau coach rookie Mark Daigneault. Avec un paquet de premiers tours de Draft en magasin en plus de Schroder, la franchise a même du matos pour pouvoir tenter un beau trade cet automne et pourquoi pas monter à la Draft 2020 en allant chercher un nouveau crack. Mais en tout cas, si ce n’est pas cette année, OKC pourrait bien préparer un gros chantier pour l’intersaison 2021.

Départ de Chris Paul ? Remaniement complet de l’effectif ? Gros tour de passe-passe de Sam Presti le magicien ? Quoi qu’il en soit, l’intersaison du Thunder promet d’être bien agitée. La reconstruction est en marche, et le Tonnerre devrait bientôt gronder à nouveau.  

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top