Los Angeles Clippers

Les Clippers avancent en sifflant : 3-1 face à Denver, et des Nuggets qui se prennent de plein fouet le théorème de Kawhi

clippers 10 septembre 2020

Kawhi Leonard et les Clippers sont en train de faire chauffer le moteur, et les Nuggets ne peuvent tout simplement pas suivre.

Source image : NBA League Pass

Cette série n’était pas forcément annoncée comme la plus équilibrée de ces demi-finales de Conférence, et au final… cette série n’est pas vraiment la plus équilibrée de ces demi-finales de Conférence. Bah ouais, la vie parfois c’est fade, surtout quand t’as Kawhi Leonard en face.

On ne va pas se mentir, ce fut plutôt compliqué de se plonger dans ce Game 4 après le début de nuit complètement fou que nous avaient offert les Celtics et les Raptors. Difficile, vraiment, d’autant plus que dès l’entame de ce match les Clippers posaient le verrou et annonçaient à leur adversaire le programme d’une soirée difficile pour eux. Un écart qui grimpe rapidement, des Nuggets qui ne savent même pas où est le panier et en face… Kawhi Leonard qui commence – déjà – à réciter ses gammes. 26-12 à la fin du premier quart, ça calme, et il faudra finalement un coup de chaud du duo infernal composé de Nikola Jokic et Michael Porter Jr. pour nous offrir enfin un semblant de match. Les Nuggets recollent, c’est bien, mais on n’a bizarrement… absolument pas l’impression de voir les Clippers en danger. Parce que ça défend vraiment trop dur, parce qu’en face le fameux duo Joker/MPJ ne connait pour sa part pas le mot défense.

Un sentiment étrange de domination en sifflant qui traversera finalement toute la deuxième mi-temps, l’écart faisant le yoyo entre +8 et… +20, puisque ce bon vieux Kawhi Leonard se chargera à chaque lueur d’espoir de Denver de boucher le trou avec ses immenses paluches. Un match fantastique du double-MVP des Finales mais sans en avoir l’air, la marque des très grands sans doute. 30/11/9/4/2 en marchant, avec à chaque fois la petite calotte au bon moment, histoire de montrer à ces Nuggets qu’ils ne jouent absolument pas dans la même cour. Oh ils auront pourtant essayé hein, Jamal Murray notamment qui parvenait enfin à sortir de l’étau, mais la seule petite flamme qui rallumera finalement ce match sera… une mornifle coquine de Nikola Jokic dans le nez du crackhead player Patrick Beverley, histoire de le remercier toutes les belles phrases prononcées par le meneur des Clippers ces derniers jours.

La fin de match sera finalement à l’image du match tout entier, interminable, et les Clippers avancent donc sans bruit vers les premières Finales de Conférence… de leur magnifique histoire, alors que les Nuggets cherchent déjà du coté des thalasso en promo. Game 5 prévu vendredi soir, on veut pas faire les spécialistes du dimanche ais il se pourrait bien que ce soit le dernier de la série.

stats Clippers Nuggets 10 eptembre 2020

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top