Videos NBA

Best of des meilleures actions de la pré-saison : humilier l’adversaire sans transpirer, on sait désormais que c’est possible

Ce soir, c’est reparti pour le basket, le vrai, celui qui te fait sauter de joie comme pleurer, qui procure des sentiments. Pour préparer nos coeurs à s’envoyer dans tous les sens, la NBA nous a concocté le meilleur des actions de la semaine de pré-saison. Si le jeu a été aussi intense qu’une partie de Scrabble en maison de retraite, ça nous a quand même permis de découvrir qu’on peut foutre la honte aux défenseurs adverses sans poser une seule goutte de transpi. 

L’avantage de cette semaine d’entraînement avec les voisins d’hôtel, c’est que la plupart des équipes ont pu voir où elles se situaient sur l’échelle de la flemme de jouer par rapport aux autres. Par moments, on a quand même eu droit à de beaux sursauts de niveau et d’énergie. Petit SMS sur le banc, attends, Mamie regarde la télé là ? Bon ok, je vais faire une petite passe bien laser ou foutre l’adversaire sur les rotules pour la dédicacer. Plus sérieusement, ces sept jours d’échauffement nous ont offert, malgré un rythme qui ferait même dormir une cafetière, quelques sympathiques actions collectives comme individuelles. Alors bien sûr, ça va passer un énorme cap en terme d’intensité dès ce soir, mais certaines équipes ont montré qu’elles étaient pas venues en Floride uniquement pour voir Minnie et profiter du soleil. On retrouve donc les Nuggets en mode passes inimaginables jusqu’à ce qu’ils les envoient. Il y a également, sur le plan individuel, du Andre Roberson qui allume tout le monde à 3-points, 2020 est décidément l’année du grand n’importe quoi. Jarrett Allen, a défaut de venir pour jouer quelque chose avec Brooklyn, se fait un plaisir de dégommer n’importe quel type assez fou pour s’approcher de son cercle. Mais, vous nous demanderez où sont les grosses stars de la Ligue ? Bah en train de se la couler douce sur un transat au bord d’un des lacs de Mickey. Ah si, pardon, on les a vu vite fait mettre un dunk ou un triple, histoire d’apparaître sur la feuille de match. Pour finir en beauté, la NBA vous proposera un peu de poésie du plus grand joueur de tous les temps, J.R. Smith, a.k.a. le GOAT.

Allez, on s’échauffe bien tranquillement tous les membres du corps, des pieds à la tête, parce qu’il faudra être prêt au changement d’intensité de ce soir. Bon on vous laisse, parce qu’on à d’ici minuit et le premier match de cette reprise officielle de la NBA pour aller distribuer des boules Quiès à tous les résidents de l’immeuble.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top