Lakers

J.R. Smith a constaté des progrès dans le leadership de LeBron James : avoir un vrai un coach, ça change la vie

lebron james J.R. Smith

La bise à Tyronn Lue !

Source image : NBA League Pass

Signé par les Lakers pour terminer la saison à Orlando, J.R. Smith a déjà été le coéquipier de LeBron James chez les Cavs. Après plusieurs jours dans l’effectif, la nouvelle recrue de Los Angeles a remarqué des changements majeurs dans le leadership du King.

S’il y en a un qui connait bien LeBron James chez les Lakers, c’est Gérard. Avec la signature de Swish à Los Angeles cet été, les deux anciens coéquipiers vont de nouveau partager le même maillot à partir de la reprise. Entre 2015 et 2018, ils ont fait les beaux jours de Cleveland. Quatre Finales NBA, ce fameux titre en 2016… et l’inoubliable Game 1 des Finales 2018. Mais pourquoi tu n’as pas regardé le score Jean-René ? Après cet épisode catastrophique à l’origine du meilleur meme de la décennie, on imaginait mal revoir le tandem évoluer de nouveau ensemble. Et pourtant, il ne faut ne jamais dire jamais avec Gégé. Depuis son arrivée chez les Purple and Gold, l’ancien des Knicks a bien observé le King et il a pu constater une progression dans son leadership, comme il l’a confié à Mike Trudell.

« Avant toute chose, je trouve qu’il est beaucoup plus patient dans son approche et dans la manière de s’y prendre. La pression n’est plus sur ses épaules, il peut juste être lui-même. »

Justement, ce titre obtenu avec Cleveland l’a peut-être libéré d’un poids. La pression doit quand même être bien présente mais sa promesse initiale envers les supporters de sa ville a déjà été tenue et il peut désormais se concentrer sur sa collection personnelle de bagues. Cette saison reste particulièrement importante, encore plus depuis le décès d’une légende de la franchise. Puis, le King n’a pas signé dans n’importe quelle franchise. Bien que J.R. ne soit qu’un petit nouveau, Smith a d’ores et déjà remarqué que l’influence du Chosen One avait bien évolué depuis Cleveland.

« Il laisse les entraîneurs faire leur boulot, et je pense que cela témoigne de son évolution. J’ai vu des interviews où les gens essaient de dire qu’il n’est pas coachable parce qu’il en sait tellement sur le jeu. Mais c’est sûrement le mec le plus coachable parce qu’il vous donne son opinion et il a possiblement raison. […] S’il voit quelque chose qu’il n’aime pas, bien sûr qu’il va dire quelque chose. Mais je pense qu’il donne aux autres l’occasion de s’exprimer et de faire leur travail. »

Une plus grosse confiance en ses coéquipiers avec le temps, cela ne vous rappelle pas quelqu’un ? Un numéro 23 qui a joué aux Chicago Bulls peut-être. En tant que superstar, cette capacité d’emmener un groupe au bout et de lui donner confiance, est une qualité primordiale. Peut-être que le boulot est plus simple quand ton lieutenant s’appelle Anthony Davis et que tu es accompagné d’une flopée de bons vétérans/role players. Vous imaginez Jared Dudley, après une passe de LeBron, inscrire le tir du titre…

Quel analyste ce J.R. Smith ! Chez les Smith, l’analyse fine c’est de famille. Coucou Stephen. Mais les propos illustrent bien la mentalité de BronBron cette saison. A voir si cette tendance se confirme à Orlando.

Source texte : Mike Trudell / Bleacher Report

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top