News NBA

La NBA allège son dress code à Disney World : comme une ambiance de vacances à Orlando

Russell Westbrook 26/06/2020

On n’est pas prêts pour l’arrivée de Russell Westbrook en polo corporate aux couleurs des Rockets.

Source image : YouTube

La Floride, du basket, tout l’été, un cocktail que l’on est impatient de pouvoir déguster. Ambiance de tournoi jeune prévue à Orlando avec un dress code allégé pour les acteurs des prochains matchs. Pas de Summer League à Hawaï cette année, mais on reste dans l’esprit… sans les fleurs.

Si personne ne doute de la compétition extrême que vont se livrer les 22 équipes invitées à Orlando à partir du 30 juillet, la NBA a décidé de desserrer un peu la ceinture. L’insider de The Athletic, Shams Charania, nous apprend aujourd’hui comment les petits écoliers de la Grande Ligue pourront s’habiller durant les matchs. Les joueurs ne seront plus obligés de porter les traditionnelles vestes d’échauffement sur le banc. Pareil pour les conférences de presse et les obligations médiatiques, liberté totale accordée aux joueurs ou presque… puisqu’ils pourront se contenter d’un petit polo aux couleurs de leur franchise. La raison de cet allègement est très simple, éviter que les joueurs n’aient trop chaud dans la fournaise d’Orlando et ne pas surcharger les dressings de Disney World en costards huit pièces au plus grand désarroi du Brodie. Pour ce qui concerne les entraîneurs, polos à manches courtes ou longues seront autorisés, si le costume est trop lourd pour les épaules de certains fait beaucoup trop transpirer un coach. Pour des raisons physiologiques évidemment, on ne pense aucunement à Brett Brown qui joue son avenir durant ces trois prochains mois.

Fini les traditions de plusieurs décennies avec pour chacun une tenue stricte et adéquate pour les matchs NBA. Il faut dire que le soleil risque de taper très fort sur le plafond du Disney World Resort Complex, lieu des dernières joutes de la saison. D’autant que la Floride n’est pas réputée pour ses températures proches du cercle polaire. Une décision finalement assez logique prise par Adam Silver, puisque le dress code allégé est mis en place depuis plusieurs années à la Summer League de Las Vegas notamment. Très grosse déception de ne pas voir un retour des shorts old-school bien courts et des maillots avec des fleurs hawaïennes à la place des sponsors. Visiblement pas si ouverte d’esprit que ça, la NBA n’a toujours pas décrété la loi « Gérard » autorisant le GOAT a jouer torse nu s’il revient dans le game. On espère que cette revendication sera portée dans les bureaux de la Grande Ligue.

La NBA fait souffler un air de vacances chez Mickey, il y aura une ambiance de tournoi régional à Orlando même si c’est bien un trophée Larry O’Brien qui est en jeu.

Source texte : Shams Charania/The Athletic

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top