Magic

Evan Fournier est conscient de l’importance d’une reprise de la saison NBA : bah oui, faut venger Claude !

Evan Fournier 28 novembre

Change pas Evan ! Il est à toi le D.J. Augustin Game cette année…

Source image : YouTube

Dans une récente interview accordée au Figaro, le Frenchie du Magic Evan Fournier a souligné les répercussions potentielles si jamais les joueurs décidaient de ne pas participer à la reprise. L’occasion pour Vavane de s’exprimer aussi sur son avenir contractuel, lui qui disposera d’une option joueur à la fin de l’exercice 2019-20.

Evan Fournier est un joueur qu’on aime écouter. Ça fait chauvin certes, mais il n’est pas du genre à nous la jouer langue de bois, et nous on aime ça. Il a une nouvelle fois prouvé son franc-parler dans une interview accordée à Christophe Remise pour Sport24Le joueur du Magic s’est évidemment confié sur cette reprise de la saison. S’il avoue avoir douté de la nécessité de redémarrer à un moment, Vavane reconnaît le besoin de terminer l’exercice actuel. Surtout pour éviter tout risque de lock-out. Le poto de Denis Brogniart a indiqué qu’il était favorable pour aller au bout de cette saison, en retweetant notamment le message d’Austin Rivers. Bien sûr qu’Evan soutient la lutte contre le racisme et les injustices sociales, mais les répercussions pourraient être terribles pour la Ligue si le jeu venait à s’arrêter, avance Fournier.

« Il y a plein de commentaires de joueurs qui n’ont pas envie de reprendre pour plusieurs raisons, et ça fout un peu la merde parce que pour le calendrier des saisons à venir ou le salary cap par exemple, ça mettrait la NBA dans la merde.

On sait que si on ne joue pas, les répercussions financières sur les saisons à venir seront énormes. Pour moi, ça ne vaut pas le coup. En plus, on serait beaucoup dans la bulle, 22 équipes. Le monde entier va regarder et ça donnerait une vraie grosse plateforme pour pouvoir continuer le mouvement Black Lives Matter. Pour moi, c’est intéressant. De ne pas jouer, ça serait fort. […] Mais quand tu pèses le pour et le contre, ne pas jouer, ça ne vaut pas le coup, pour moi. Et on est beaucoup à penser comme ça… »

Les joueurs sont évidemment sensibles à la lutte sociale qui continue aux States contre les violences policières et le racisme. D’une part, comme le souligne Evan, le rayonnement d’une Ligue majeure comme la NBA peut appuyer le mouvement. Et d’un autre côté, les salaires d’un Kyrie Irving ou d’un John Wall (qui ont exprimé leur opposition/scepticisme concernant la reprise) sont bien au-dessus de la moyenne. Tous les joueurs n’ont pas un contrat garanti sur plusieurs années avec des dizaines de millions à la clé. Il faut penser à tout le monde.

Le calendrier est aussi une question importante. Avec la saison prochaine qui pourrait démarrer au mois de décembre, la fin de la campagne 2020-21 peut potentiellement déborder sur les Jeux Olympiques de Tokyo, qui commenceront le 23 juillet 2021. On imagine mal le Magic jouer le titre dès l’année prochaine, mais sait-on jamais. Connaissant l’amour d’Evan pour le maillot bleu et son ambition olympique, le joueur d’Orlando est assez anxieux et il avoue même que cette histoire le “fait vraiment flipper”. Surtout que Vavane pourrait se retrouver sur le marché des agents libres à l’été 2021. L’arrière français dispose d’une player option de 17 millions de dollars pour la saison prochaine. Et si le plan de base était d’arriver sur le marché dès 2020, l’impact de la pandémie sur les finances de la NBA – avec une probable baisse du salary cap – le fait hésiter. 

« Si tout ce bordel n’était pas arrivé, j’aurais fait jouer mon option pour tester le marché. Là, je ne peux pas vous dire… je ne sais pas comment ça va se passer au niveau des salaires la saison prochaine, le salary cap, si les équipes intéressées voudront prendre un risque… je ne sais pas. Quoi qu’il arrive, il me reste encore un an. C’est une certaine forme de sécurité. Je verrai. […] Aujourd’hui en tout cas, je ne suis pas sûr d’utiliser mon option. Je n’en ai aucune idée, je n’ai pas les cartes en main. »

On ne s’inquiète pas pour Evan. On a hâte de le revoir sur les parquets pour la reprise. En lui souhaitant bon courage pour lâcher une jolie fin de saison à domicile. Venger Claude tu devras !

Source texte : Sport24 Le Figaro

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top