Sixers

Ben Simmons est amoureux de Matisse Thybulle : « Il sait qu’il fait partie des meilleurs défenseurs de la NBA »

Le sourire malicieux du jeune Matisse pourrait devenir très terrifiant.

Source image : YOUTUBE

Quand toute une ligue est à l’arrêt, on s’occupe comme on peut en cherchant les satisfactions et les déceptions de la saison. Du côté de Philadelphia, si les Sixers n’ont pas réussi une campagne grandiose, l’un des motifs d’espoir réside dans un rookie aussi discret que talentueux. Prénom : Matisse. Nom : Thybulle. Profession : potentiel défenseur élite.

Avec un bilan de 39 victoires et 26 défaites, Philly occupait une décevante sixième place de la conférence Est au moment de la suspension de la saison. Avec l’ajout d’un petit joueur du nom d’Al Horford à un effectif déjà talentueux, on attendait beaucoup mieux de la part des Sixers, même avec le départ de Jimmy Butler, remplacé par Josh Richardson. Néanmoins, tout n’est pas gris au Wells Fargo Center. Si Brett Brown et ses hommes n’ont donc pas répondu aux attentes, le 20è choix de la dernière Draft Matisse Thybulle a apporté une aide précieuse à son équipe à travers ses qualités défensives. Et ce n’est pas son meneur Ben Simmons qui va dire le contraire (via Reel Talk).

« Il a été génial. Il a la volonté d’apprendre. Tous les rookies connaissent habituellement le rookie wall, comme on dit. Mais je n’ai pas vraiment remarqué ça avec lui. Je pense qu’il a été très solide dans l’ensemble. Il s’est beaucoup amélioré et a pris de plus en plus de confiance. Défensivement, sa confiance est là, il sait qu’il est l’un des meilleurs défenseurs de la NBA. »

Rien que ça. Évoluant le plus souvent en sortie de banc, Thybulle a pu bénéficier de presque 20 minutes par match tout au long de la saison. Un beau petit temps de jeu pour le 20è choix de la Draft, dans une équipe aux ambitions de titre NBA. Et si ses statistiques factuelles (4,7 points, 1,5 rebond, 1,2 assist) ne sont pas exceptionnelles, l’apport du garçon dans les tâches ingrates est lui, déjà capital. Avec 1,4 interception par match, Matisse Thybulle dépasse tous les rookies dans cette catégorie. Mieux encore, son impact défensif est tel que les Sixers encaissent moins de points quand il est sur le terrain que lorsqu’il sirote de la Gatorade sur le banc. À 22 ans, l’arrière originaire de l’Arizona est déjà un poison pour les mains de ses adversaires, reste désormais à progresser offensivement pour avoir un impact encore plus élevé sur le jeu. Mais on ne va pas se le cacher, ça fait plaisir de voir que les forçats de l’ombre n’ont pas disparu. Ce type de joueur bien assez discret pour surprendre l’adversaire afin d’envoyer Joel Embiid ou Ben Simmons en contre-attaque fait un bien fou à la franchise. Si le salut passe par la défense, alors Matisse Thybulle est en première ligne pour faire dérailler les attaques adversaires et progresser encore plus dans le domaine.

Auteur globalement d’une belle première saison, l’ancien pensionnaire des Huskies de Washington pourrait bien prendre la lumière dans les années à venir. Certaines mains risquent de siffler quand le bonhomme tournera à plus de trois interceptions par match.

Source texte: Reel Talk

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top