Conseils des experts

TrashTalk Fantasy League – la review des Clippers : une belle saison pour les fans de load management, un peu moins pour les joueurs TTFL

kawhi pg-13

Qu’est-ce qu’ils ont pu nous frustrer ces deux-là…

Source image : YouTube

Saison en suspens, saison terminée ou même saison de la reproduction ne sais-je, toujours est-il qu’à l’heure actuelle la NBA a appuyé sur le bouton pause et c’est une bonne partie de notre vie qui bégaie avec cette drôle de période. L’occasion de se pencher franchise par franchise sur ce qu’il s’est fait de mieux et de pire cette saison en… TTFL, mais si, vous savez, ce jeu du diable qui conditionne vos journées depuis maintenant quatre ans.

Load management : terme anglophone signifiant gestion de la charge de travail, qui se traduit dans le jargon de la NBA par des matchs de repos visant à préparer au mieux les joueurs pour les joutes du printemps. Ce terme est également connu pour sa capacité à faire rager les joueurs TTFL. Synonymes : Kawhi Leonard, Clippers. 

# Kawhi Leonard – Moyenne TTFL de la saison : 41,4 points

Quand Kawhi Leonard était sur les parquets cette année, il a proposé du lourd. Pas une surprise évidemment, on connaît le monstre, mais sachez qu’il a tout de même sorti sa meilleure moyenne en carrière au scoring (26,9) et à la passe (5,0), tout en égalant celle au rebond (7,3). Solide sa ligne de stats. Et quand vous ajoutez à ça des pourcentages plutôt propres au tir (46,8%, 36,6% de loin, 88,9% aux lancers francs) et sa contribution de l’autre côté du terrain, vous obtenez plus de 41 points TTFL par soir. Une valeur sûre donc, à condition de ne pas être en load management évidemment. Parce qu’on va pas se mentir hein, Kawhi a particulièrement joué avec nos nerfs cette année et on n’était jamais vraiment à l’abri d’un faux plan, lui qui a fait l’impasse sur 13 matchs cette saison.

# Montrezl Harrell – Moyenne TTFL de la saison : 31,0 points

Voilà un gars qui ne connaît pas le load management. 63 matchs joués sur les 64 de son équipe, c’est ce qu’on appelle une belle durabilité. Et quand cette durabilité est accompagnée d’une production de qualité sur les parquets, ça donne un bon client TTFL. Toujours dans un rôle de remplaçant de luxe aux côtés de Lou Williams, Montrezl Harrell a réalisé une saison pleine en tournant à 18,6 points et 7,1 rebonds à 58% au tir. Trezl a augmenté ses stats cette année et est ainsi devenu une option de plus en plus solide pour les joueurs TTFL.

# Paul George – Moyenne TTFL de la saison : 29,3 points

L’an passé, pendant plusieurs semaines, Paul George était sur un nuage et distribuait les best picks aux joueurs TTFL. Le mec jouait tout simplement à un niveau de MVP, enchaînant les cartons comme jamais. Cette saison, ce n’était pas la même histoire. Déjà, il a commencé sa campagne qu’à la mi-novembre à cause de ses opérations aux épaules durant l’intersaison, et ensuite il a connu des hauts et des bas tout au long de l’année, repassant même par la case infirmerie avec seulement trois matchs joués en janvier suite à une blessure aux ischios. Sur la saison 2019-20, Paul George n’a participé qu’à 42 rencontres pour des moyennes de 21 points et 5,7 rebonds en même pas 30 minutes de jeu. Des moyennes bien inférieures à la saison passée (28 points, 8,2 rebonds), et une baisse de plus de 10 points en TTFL.

# Les carottes maison

Entre load management, blessures et nombreuses absences, les Clippers n’étaient pas une franchise facile à jouer cette saison malgré les bons clients qui composent l’équipe sur le papier. Et en matière de carotte pure, Paul George a été plutôt pas mal dans son style avec un score de 1 face aux Spurs fin novembre, un autre 1 face aux Celtics juste avant le All-Star Break (il était sorti sur blessure ce match-là), et encore deux autres rencontres sous la barre des 10. Bravo Paulo. Mais il n’est pas le seul. Si Lou Williams a globalement été égal à lui-même en sortie de banc, il a également lâché plusieurs gamelles. La plus grosse ? Le 9 décembre dernier à Indiana. 6 points à 2/19 au tir dont 0/5 du parking, en TTFL ça fait -5.

Et si vous souhaitez des infos quotidiennes sur la TTFL ? Même par ces temps de disette ? Un compte Twitter à suivre, celui du Lab ! Vous y retrouverez tout ce qu’il faut savoir sur la TrashTalk Fantasy League, avec la touche de sympathie habituelle, histoire de sourire… malgré tout.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top