Magic

Jonathan Isaac, un potentiel énorme mais déjà un historique de blessures : faut-il s’inquiéter par rapport à la pépite du Magic ?

Trois saisons seulement en NBA mais déjà une centaine de matchs manqués…

Source image : NBA League Pass

Il fait partie des grands espoirs du Magic. Pour certains, il est même LE futur de la franchise d’Orlando. On parle de Jonathan Isaac, le joueur de 22 ans, auteur d’une belle troisième saison avec notamment un impact défensif digne des meilleurs. Le souci, c’est que sa campagne a été brisée par une vilaine blessure au genou, lui qui avait déjà raté une grande partie de sa saison rookie à cause de pépins physiques. Alors, on s’inquiète ou pas ?

L’image donne encore des sueurs froides aux fans du Magic. Dans les premières minutes de la rencontre entre Orlando et Washington le 1er janvier dernier, Jonathan Isaac s’est blessé au genou sur une tentative d’euro-step face à Bradley Beal. Il est resté au sol pendant un moment, et l’inquiétude était évidemment palpable. Sortie sur civière, bienvenue en 2020. Verdict, lésion du point d’angle postéro-externe du genou. Wokay, et en français ça veut dire quoi ? Pour ceux qui veulent une analyse détaillée de cette blessure, on vous invite à lire cet article du docteur de TrashTalk. Pour ceux qui veulent la version courte, sachez qu’il s’agit d’une grave entorse synonyme de fin de saison pour Isaac. Heureusement, les ligaments d’Isaac n’ont pas été touchés et il n’a ainsi pas eu besoin de passer sur la table d’opération. Le pire a donc été évité, mais cette blessure reste un vrai coup dur pour le jeunot, qui était en train de continuer son ascension au sein de la Grande Ligue. Dans sa troisième saison, Isaac tournait à 12 points et 46,3% de réussite au tir, quasiment 7 rebonds, et surtout 2,4 contres avec 1,6 interception par match. Des chiffres qui montrent ses progrès offensifs mais surtout son très grand impact dans sa propre moitié de terrain, lui qui est tout simplement entré dans la catégorie des meilleurs défenseurs de toute la NBA, tout en participant un peu à la discussion du MIP. Avec sa combinaison vitesse – envergure – agilité assez folle pour un mec de 2m11, le produit de Florida State possède des qualités athlétiques uniques pouvant lui permettre de devenir un véritable freak de la Ligue. En supposant évidemment qu’il reste en bonne santé.

Aujourd’hui, on peut légitimement s’interroger sur la durabilité de Jonathan Isaac. Car ce n’est pas la première fois depuis son arrivée en NBA qu’il squatte l’infirmerie de façon prolongée. Durant sa campagne rookie, il n’a joué que 27 rencontres au total, la faute à des bobos assez constants aux chevilles (et une blessure au pied) qui ont bien plombé son adaptation. Si on fait le bilan sur ses trois saisons chez les pros, Isaac n’a participé qu’à 134 des 229 matchs joués par le Magic à cause de ses blessures. Pas idéal pour un jeunot pas encore vraiment mature physiquement parlant, et qui débarque dans une ligue où le rythme est évidemment beaucoup plus élevé. Le président des opérations basket du Magic Jeff Weltman a justement été interrogé le mois dernier sur le cas Jonathan Isaac et les inquiétudes pouvant entourer ses pépins physiques depuis le début de sa carrière NBA (via The Athletic).

« Je ne suis pas inquiet concernant sa durabilité. Les blessures n’ont aucun lien entre elles et sont arrivées un peu par hasard. Ce sont des choses qui arrivent quand vous draftez des joueurs qui doivent encore s’étoffer physiquement. […]

Mais on ne pense pas du tout que Jonathan soit sujet aux blessures. Ce sont deux blessures distinctes qui ont eu lieu avant et après une saison réussie, durant laquelle il n’a pas eu de pépins physiques [Isaac a joué 75 matchs en 2018-19, ndlr.]. Évidemment, on le voit comme un élément important de notre équipe et comme un joueur qui sera en bonne santé. Donc on n’est pas inquiets. Le plus important actuellement, c’est juste qu’il retrouve les terrains. »

Le Magic n’est pas inquiet, mais il est forcément prudent. La franchise floridienne tient là l’un des éléments majeurs de son avenir et elle ne va pas prendre de risques le concernant. Un mois après la blessure d’Isaac, Weltman a clairement indiqué que l’équipe d’Orlando n’attendait pas un retour de sa part cette saison. La priorité, c’est le long terme, c’est éviter toute rechute, c’est revenir à 100%. Alors on peut compter sur le Magic pour bien prendre son temps avec Jonathan. Maintenant, avec le contexte très particulier qui entoure la NBA, à savoir une campagne suspendue qui reprendra peut-être dans quelques semaines, les cartes pourraient être redistribuées et on reverra peut-être Isaac cette saison. On imagine bien le jeunot être chaud patate pour retrouver les terrains dès que possible. Mais encore une fois, c’est le long terme qui va primer.

Jonathan Isaac a évité le pire au début de l’année 2020, et c’est ce qu’on retient. Il devrait ainsi pouvoir reprendre sa progression là où elle s’était arrêtée. C’est tout ce qu’on lui souhaite en tout cas, parce que ce mec-là est probablement une future star si son physique tient le choc. On touche du bois.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top