Suns

Elie Okobo pourrait faire partie d’un pack direction… Detroit : Elie à la passe et Sekou dans les airs, même le Top 10 n’est pas prêt

Elie Okobo 4 février 2020

Faudra juste ouvrir les yeux au moment de lâcher ta passe.

Source image : YouTube

C’est l’une des infos qui a filtré cette nuit, au cœur d’une session deadline qui a vu une centaine de joueurs mentionnés dans diverses rumeurs. Alors y’a à boire et à manger hein mais quand ça concerne des Français, bah on met son bavoir et on se met à table.

6h du matin environ, en sortie de nuit agitée, et si à peu près tous les joueurs transférables de la Ligue ont eu droit à leur rumeur, un cocorico retentit à l’heure du septième café. Comme souvent c’est Adrian Wojnarowski qui sert d’antenne-relai, et le nom d’un joueur français est donc évoqué comme potentiel voyageur dans les prochains jours :

Ah tiens, Elie Okobo serait donc transférable, Elie Okobo ne serait pas le futur franchie player des Suns ? Dernière nouvelle, probablement cette hype autour de Devin Booker qui aveugle les dirigeants de Phoenix. Plus sérieusement ? On savait les Suns et les Pistons parmi les équipes désireuses d’ajouter un peu de paillettes à leur vie et c’est donc autour de Luke Kennard que des discussions ont commencé à avoir lieu, peut-être, afin que le sniper un peu trop pâlichon rejoigne une contrée un peu plus ensoleillée. Les Pistons qui s’annoncent d’ailleurs comme des acteurs majeurs de cette trade deadline puisque Luke Kennard donc, mais également Andre Drummond, Derrick Rose, Langston Galloway, Tony Snell, Markieff Morris et même Eminem pourraient faire leurs valises d’ici jeudi soir.

Pour Elie Okobo ce serait en tout cas une nouvelle à prendre avec le sourire, si si, le Frenchie faisant partie intégrante du roster des Suns (12 minutes de moyenne en 39 matchs cette saison) mais n’ayant pas réussi à prendre une place de choix dans la hiérarchie de Monty Williams. Pourquoi pas donc, et l’ancien Palois retrouverait donc à Motown un ancien… Limougeaud et Poitevin en la personne de Sekou Doumbouya, les deux formant alors un duo franco-français aussi excitant que… pas sûr de jouer ensemble très souvent.

Elie Okobo for Sekou Doumbouya, alley-oop en haute altitude et check à la française, on se prend à rêver entre la Creuse et le Morbihan. Certains diront qu’on s’enflamme un peu pour rien hein, mais si on ne peut plus s’enjailler pour nos petits ressortissants entre deux cafés autant changer de métier non ? Allez, on met la loupe sur l’Arizona pour surveiller ce qui s’y passe, et on vous fait signe dès que ça bouge.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top