Blazers

Damian Lillard ne vient pas de cette planète : 51 points et 12 caviars face au Jazz, mais où s’arrêtera-t-il ?

Damian Lillard est sur un nuage. Ou plutôt, Damian Lillard est sur une autre planète. Sur une série monstrueuse depuis une dizaine de jours, le sniper des Blazers a remis le couvert face au Jazz cette nuit. Nouveau festival, nouvelle victoire pour Portland. Wow !

Bon là, on ne sait plus trop quoi dire. On n’a pas vraiment les mots. Les superlatifs nous manquent. Depuis le 20 janvier dernier et son record en carrière face à Golden State (61 points) lors du Martin Luther King Day, Damian Lillard détruit tout sur son passage, et le Jazz n’a pas réussi à tenir cette nuit face à la superstar des Blazers. 51 points, 17/29 au tir dont 9/15 du parking et 8/8 aux lancers, tout ça avec 12 caviars en prime dans une victoire de Portland 124-107. Oui, la ligne de stats est folle mais elle est presque normale vu ses récentes performances. Comme il l’a indiqué après la rencontre, il n’a « jamais été dans un tel rythme de toute sa carrière ». Tu m’étonnes. Le mec marche sur l’eau actuellement et quand c’est comme ça, il n’y a pas grand-chose à faire pour l’arrêter. Brillant dans le playmaking au début de la rencontre, il a ensuite pris feu pour porter les siens à base de banderilles de loin et de pénétrations tranchantes. Boum, ça dégaine, un tir du parking après l’autre, en plein cœur d’une équipe d’Utah sans solution pour éteindre l’énorme incendie. Et quand les hommes de Quin Snyder ont décidé d’enchaîner les prises à deux sur lui, Lillard a une nouvelle fois distribué et les Blazers ont su sanctionner leur adversaire du soir. Dame D.O.L.L.A. est un véritable cheat code actuellement et il est dans une telle zone qu’il semble tout simplement intouchable.

61, 47, 50, 36, 48, 51. Voici son nombre de points inscrits lors de ses six dernières sorties. En moyenne, ça donne… 48,8 pions par match, le tout avec également 10,2 passes décisives. Des chiffres tout simplement insensés, sortis tout droit de NBA 2K (et encore). Personne, dans l’histoire du jeu, n’a réussi à tourner à plus de 45 points et 10 assists de moyenne sur une série de six matchs. On rentre donc clairement ici dans la catégorie all-time. ALL-TIME. Mais surtout, toutes ces perfs de folie se traduisent par des victoires. La deuxième partie de saison a débuté et les Blazers n’ont plus de temps à perdre s’ils veulent accrocher une place dans le Top 8 de l’Ouest. Dame est conscient de l’urgence de la situation et a ainsi décidé de mettre tout le monde sur son dos. Les Blazers ont remporté cinq de leurs six derniers matchs et pas face à n’importe qui. Indiana, Houston, les Lakers et donc le Jazz sont notamment passés à la trappe. On ne parle pas d’équipe de Dep 3 là hein. Il n’y a que les Mavericks qui ont su résister à la tornade Lillard. Aujourd’hui, grâce à cette belle dynamique, Portland met la pression sur Memphis, huitième de la conférence et donc dernière équipe qualifiée pour les Playoffs. Les hommes de Terry Stotts possèdent désormais un bilan de 23 victoires pour 27 défaites, soit un retard de seulement 1,5 match sur Ja Morant et ses copains. Vu le niveau de Dame en ce moment, on mettrait bien une pièce sur les Blazers pour la suite de la saison régulière.

Nouvelle performance de malade signé Damian Lillard, et on se demande vraiment où il va s’arrêter. Il semble juste intouchable actuellement et sous son impulsion, Portland commence à enchaîner sérieusement les wins. Peut-il rester à un tel niveau encore un peu plus longtemps ? Avec plusieurs échéances importantes qui attendent les Blazers dans les jours qui viennent, on peut s’attendre à d’autres perfs monstrueuses du phénomène. 

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top