Rockets

Russell Westbrook a martyrisé les Wolves : 45 points, record de la saison pour Brodie, Minnesota n’a pas pu résister

Pratique quand James Harden termine à 12 points…

Source image : Twitter NBA

Après un passage très compliqué caractérisé par une série bien crade de quatre défaites consécutives, les Fusées ont su rebondir récemment face aux Nuggets. Les Rockets voulaient ainsi confirmer sur le parquet des Wolves vendredi, et c’est exactement ce qu’ils ont fait grâce à un Russell Westbrook juste intenable.

Avant le début de la saison, la grande question qui entourait les Rockets concernait la relation entre James Harden et Russell Westbrook sur le backcourt. Plus que des interrogations, il y avait beaucoup de scepticisme concernant la capacité des deux copains à cohabiter. Et il faut bien le dire, ce scepticisme a souvent été confirmé sur le terrain lors de la première partie de la régulière, avec un Brodie un peu en galère malgré des stats toujours présentes. Mais depuis le début de l’année 2020, l’ancienne superstar du Thunder a clairement monté le niveau pendant que le Barbu baissait un peu le pied. Et c’est ce qu’on a vu encore une fois face aux Wolves vendredi, avec un Russ tout feu tout flamme qui a guidé les Fusées vers un deuxième succès consécutif. 45 points pour le numéro 0 (record de la saison pour lui), 27 en deuxième période et 15 dans le quatrième quart-temps pour écarter Minnesota, tout ça avec 10 caviars, 6 rebonds, un très propre 16/27 au tir et 13/13 aux lancers francs. Il fallait bien ça ainsi qu’une grosse contribution d’Eric Gordon (27 points) et Austin Rivers (16 points à 7/8 au tir) en sortie de banc pour l’emporter chez les Wolves, sachant que le Barbu a terminé avec son plus faible total de la saison (12 points à 3/13). Comme indiqué au-dessus, l’ami Harden est un peu dans le dur en ce moment et voir Russell Westbrook prendre les choses en main est évidemment un signe encourageant pour Houston, qui cherche encore son équilibre.

Pour en revenir à sa perf, elle confirme la dynamique dans laquelle il se trouve actuellement. Très agressif vers le cercle, Brodie a montré son meilleur visage en mettant constamment la pression sur la défense adverse et en limitant les shoots extérieurs. La nuit dernière ? Aucun trois points tenté par Westbrook, mais 13 lancers francs. Russ a clairement décidé de réduire ses shoots du parking lors des dernières sorties et on avoue qu’on préfère voir cette version-là du Brodie. Juste pour info, le bonhomme tourne à 31,9 points (51,3% au tir), 8,5 rebonds, 8,5 assists et 2,0 interceptions par match depuis le début de l’année 2020. C’est cette version-là que les Rockets auront besoin lors de leurs prochaines échéances, car il y a du lourd au programme pour les Fusées. Un déplacement à Denver, puis un autre du côté d’Utah. Deux gros poissons de l’Ouest, deux équipes très difficiles à bouger à domicile. Malgré les deux matchs remportés contre les Nuggets et les Wolves, ça reste fragile dans le Texas et ces deux rencontres à venir vont nous permettre de voir si les Rockets sont capables de vraiment enchaîner pour retrouver un peu les hauteurs du Wild Wild West. Houston est toujours sixième, à égalité avec Dallas.

En pleine bourre actuellement, Russell Westbrook a peut-être sorti son meilleur match sous le maillot des Fusées. Un match qui confirme son gros mois de janvier mais on attend désormais que les Rockets retrouvent leur rythme de croisière.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top