Timberwolves

Karl-Anthony Towns est « intouchable » aux Wolves : désolé les Warriors, va falloir se satisfaire de Marquese Chriss en pivot

Karl-Anthony Towns

Intouchable ? Z’êtes sûrs ? Même contre D-Lo ?

Source image : Youtube

La NBA est un nid à rumeurs, on le sait et il faut vivre avec. Au moindre petit signe, au moindre bruissement, les potins pleuvent et on croule sous les bruits de couloir. Ces derniers temps, beaucoup de ragots tournent autour de Karl-Anthony Towns alors le président des Timberwolves a tenu à clarifier la situation. 

Sept. Sept défaites de suite. C’est la série en cours pour Minnesota. Et cela malgré un KAT en très grande forme depuis son retour de blessure. La situation des Wolves est compliquée et l’intérieur apparaît bien esseulé. Parce que oui, ça doit foutre les boules de sortir un match à 40 points contre les Bulls et de le perdre… Charles-Antoine était déjà au cœur des rumeurs de transfert mais les performances de son équipe ravivent ces bruits de couloirs. On peut comprendre, à un moment il va en avoir marre et le gros chat va commencer à gronder. En effet, il affiche des moyennes impressionnantes (26,5 points, 10,9 rebonds et 4,3 passes), mais ne gagne pas. Dans ce moment de mini-crise à Minneapolis, le président des opérations Gersson Rosas a tenu à caresser le chat dans le sens du poil avec une sortie élogieuse dans la presse pour rassurer son joueur, et essayer en vain de faire taire les rumeurs. A travers des propos rapportés par Eric Woodyard d’ESPN, le prési exprime son soutien au joueur, un bon léchage de bottes comme on aime. On vous laisse vous faire votre propre avis.

« Karl-Anthony Towns est intouchable, quoi qu’ils puissent offrir. Il est le meilleur joueur de notre équipe et c’est autour de lui qu’on se construit. Tout ce que l’on fait, c’est pour l’aider à devenir le meilleur joueur possible et pour nous aider à être la meilleure équipe possible. C’est un talent spécial que nous allons essayer d’aider par tous les moyens pour lui permettre d’atteindre son meilleur potentiel. »

On voit donc que pour le boss arrivé récemment, il est hors de question que Karl-Anthony Towns fasse ses valises prématurément. Ok Gersson, on en reparle quand KAT t’aura annoncé qu’il souhaite un transfert pour rejoindre une franchise avec un vrai projet. Il paraît que c’est la mode en ce moment et même s’il est dans la première année d’un contrat max de cinq ans, on sait que le joueur reste en position de force. La franchise a déjà fait les frais de ce genre de situation avec Jimmy Butler et ça s’était mal terminé. Autre nom dans la liste qui prouve qu’un joueur qui ne veut pas rester gagne souvent le bras de fer avec sa franchise, celui de Kyrie Irving. Celui qui cherche toujours son leadership a obtenu gain de cause lorsqu’il a voulu quitter l’Ohio. Enfin bon, on n’en est pas encore là, KAT a lui-même démenti les rumeurs, et ce sont seulement des bruits de couloirs qui le concernent, mais on comprend que Rosas veuille y mettre un terme. Cependant pour le conserver, il faudrait peut-être se bouger pour lui apporter de l’aide parce qu’il va vite en avoir assez de perdre. On pense notamment à un certain D-Lo, lui aussi impliqué dans des rumeurs de transferts qui l’envoient à Minny, on dit ça juste comme ça et l’envoi de Jeff Teague en Géorgie allait peut-être en ce sens.

Si on écoute Gersson Rosas, Karl-Anthony Towns ne bougera pas de Minneapolis, et cela malgré toutes les rumeurs à ce sujet. Maintenant, on sait que tout va très vite en NBA et qu’on peut rarement retenir un joueur contre son gré. Alors coup de com’ ou véritable info ? On le saura assez vite.  

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top