Nuggets

Michael Porter Jr continue son opération séduction : titulaire à Denver, 19 points à 8/10 au tir, le talent est bien trop grand

Enfin libéré par les blessures et donc mis en avant par les Nuggets, Michael Porter Jr montre les premiers signes qui faisaient de lui un des cracks de la Draft 2018. Cette nuit, MPJ a été bombardé dans le 5 majeur de Denver, un choix payant pour Mike Malone et ses hommes.

C’était une décision de dernière minute. Ou plutôt, disons que c’était une décision qui pouvait tomber à la dernière minute, mais Porter Jr était au courant. Il savait qu’il devait rester prêt, ce qu’il a rappelé en interview d’après-match, car on ne sait jamais quand son opportunité va se pointer. Gary Harris, habituellement titulaire aux côtés de Will Barton et Jamal Murray, était absent. Qui intégrer dans le cinq de départ ? Les options étaient nombreuses pour le coaching staff de Denver, mais responsabiliser MPJ était bien trop tentant pour laisser passer cette occasion. Ainsi, peu de temps avant la rencontre, le rookie apprenait qu’il sautait dans le grand bain. Et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il a assuré sans trembler. Flashback 24h plus tôt, toujours à Denver. Ce sont les Grizzlies qui étaient en ville, et Paul Millsap était déjà absent. Remplacé par Jerami Grant, le vétéran créait une réaction en chaîne dans les rotations des Nuggets, permettant à Porter Jr de justement briller devant son public. Un peu moins de 20 minutes sur le parquet, juste assez pour planter 11 points et sortir des moves à vous faire penser à un certain numéro 35 qui score à outrance. Mais mieux que ça encore, mieux que juste l’attaque qui est la qualité numéro 1 du joueur, ce sont les efforts en défense, les déplacements offensifs et cette capacité à être menaçant dans tous les coins de parquet qui donnait le sourire aux habitants du Colorado. Comment éviter la hype, surtout en sachant que face aux Kings le lendemain il y avait cette possible titularisation qui lui pendait au nez ? Ce dimanche, à domicile, ce fût l’alignement des planètes pour Michael Porter Jr. Un absent, un ticket, une place dans le cinq de départ, un beau temps de jeu, de bons choix, et un match référence chez les pros.

Qui dit pointe en temps de jeu donné dit pointe en production proposée, n’est-ce pas ? Bingo. En 26 minutes, l’ailier a fait exactement ce qu’il lui était demandé, à la virgule près. Record en carrière en points (19) avec des pourcentages parfaits pour ne pas déglinguer la machine locale (8/10 dont 1/3 de loin), 6 rebonds, 1 passe et 0 balle perdue. On ne va pas tourner longtemps autour du pot, autant être clair sur la phrase qui a dû sortir du bureau des managers de Denver : voilà, c’est pour ça qu’on a pris le pari de drafter ce gamin il y a un an et demi. Les examens médicaux et les interrogations sur son dos ont effrayé bon nombre de franchises, ne souhaitant pas prendre de risque. Et quelque part, même si on ne le souhaite absolument pas, peut-être que ce pépin physique reviendra hanter Porter Jr et nous laissera face à un grand what if devant tant de talent. Mais à l’heure actuelle, au moment où ces lignes sont écrites, la vigilance des Nuggets est en train de payer et cela s’est vu hier soir. En isolation, au putback, à mi-distance, balle en main, dribble posé ou en catch-and-shoot, Michael faisait briller sa franchise qui a cru en lui depuis le premier jour. Qui sait ? Peut-être que cela deviendra une histoire merveilleuse et qu’on retrouvera MPJ plus souvent dans le cinq, à la place d’un Will Barton pour ne citer que lui, ou d’un Paul Millsap bientôt agent-libre. Ou bien peut-être que, comme mentionné à l’instant, tout cela n’existera pas à cause d’une rechute. Ce qui est sûr, c’est que des fans de Denver à ceux des Kings en passant par les observateurs qui regardaient le match cette nuit, il y a un potentiel énorme chez Porter Jr, qu’il faut exploiter au maximum tout en prenant soin de lui. Dans les soirées comme celle-ci ? On sort les phrases steal et Draft et on prépare les meilleurs récits du futur. Mais pas de charrue à mettre avant les boeufs, il s’agit de deux bons matchs consécutifs, maintenant voyons voir ce que cela donner sur la durée. Pour les Nuggets comme pour lui.

Doué, malin, tellement à l’aise sur le terrain, Michael Porter Jr a été invité par surprise dans le cinq majeur de Denver cette nuit et a assuré, dans la victoire au finish des siens. En attendant le retour de Gary Harris, celui de Paul Millsap et donc un temps de jeu probablement diminué, profitons de MPJ, lui qui nous montre dans ce genre de match qu’il fallait le choisir plus tôt en juin 2018…

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top