Knicks

Plusieurs joueurs des Knicks rêvent d’être transférés au plus vite : ils sont peut-être nuls mais au moins ils ne sont pas débiles

Dennis Smith Jr Bobby Portis Julius Randle

Le point commun entre les trois joueurs sur la photo ? Ils porteront tous une nouvelle chasuble en 2020.

Source image : YouTube

On commence à s’habituer aux rumeurs à deux francs cinquante qui circulent dans les tribunes du Madison Square Garden mais celle-ci nous parait plus que crédible. On sait que les Knicks vont devoir couper des têtes avant la trade deadline, et apparemment, quelques joueurs ne tiennent pas à garder la leur à New York de toute façon.

Encore une rumeur qui nous fait penser que la franchise new-yorkaise est un environnement aussi sain pour ses joueurs que la consommation d’herbes de provence est saine pour les poumons de Dion Waiters. On entend de temps en temps un gars dire qu’il ne sent pas à la maiz dans son club, mais il est plus rare d’entendre qu’ils sont plusieurs à vouloir faire leurs valises. La nouvelle nous vient de Ian Begley de SportsNet New York. Ces dernières semaines, plusieurs des hommes de Mike Miller auraient déclaré, en privé, préférer être transférés avant la trade deadline qui arrive dans un peu plus d’un mois. On ne sait pas exactement qui sont les joueurs concernés, ni si ces décla se sont faites dans le bureau de nos dirigeants préférés et sont des demandes officielles de transfert. Mais ça confirme ce qu’on prévoyait : la quasi-totalité du roster des Knicks est en vente libre.

Les Knicks ont un bon nombre de contrats pas trop juteux qui expireront au plus tard en juin 2021 – Elfrid Payton, Wayne Ellington, Frank Ntilikina, Dennis Smith Jr., Taj Gibson et tant d’autres. Ce genre de contrats attirera tout particulièrement les franchises rivales qui veulent se donner un petit coup de boost à la mi-saison. Parmi eux, selon Shams Charania de The Athletic, quelques franchises se sont intéressées au cas DSJ. Ce dernier a assez clairement foiré son intégration dans le groupe cette saison avec 16,1 minutes de jeu en 21 matchs, pour 5,2 petits points, 2,1 rebonds, 2,7 assists, à 32,5% au tir et 29,3% à distance… paye tes stats de numéro 9 de la Draft. Les attentes étaient quand même un peu plus élevées pour le produit de North Carolina State qui nous avait fait miroiter une jolie carrière du côté de Dallas. Mais certaines franchises, notamment les Wolves, croient encore en ce joueur de 22 ans et en une résurrection soudaine qui pourrait survenir suite à un déménagement. On sait également que Marcus Morris et Julius Randle sont a priori disponibles. Bref, préparez-vous à ne plus reconnaître les Knickerbockers en 2020. Les seuls qui semblent « à l’abri » d’un trade sont les deux jeunes autour desquels Steve Mills et Scott Perry veulent construire le futur de l’équipe : R.J. Barrett et Mitchell Robinson.

Les Knicks pensaient que leur effectif aurait des allures de finalistes NBA cette saison avec des pièces maîtresses du genre Zion, Kyrie, KD… mais un Marcus Morris, 8 victoires, 24 défaites et un David Fizdale viré plus tard, il faut bien se rendre à l’évidence : 2020 ne sera pas l’année du titre dans la Grande Pomme. Pour mieux se relever, un grand ménage s’impose. Alors si les joueurs eux-mêmes sont partants, autant en profiter et transférer tout ce petit monde avant le 6 février.

Source texte : The Athletic et SNY

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top