Raptors

Les enchères s’emballent pour Fred VanVleet : ça parle déjà de 30 millions par saison, par ici la monnaie

fred vanvleet raptors

« Je décroche pas en-dessous de 25 millions déso. »

Source image : NBA League Pass

Héros du peuple lors des dernières Finales NBA remportées par les Raptors, Fred VanVleet pourrait profiter de son incroyable ascension pour mettre sa famille définitivement à l’abris. A en croire les rumeurs, les enchères pourraient monter très haut pour s’offrir le bulldog à la Free Agency 2020. Quelqu’un pour prévenir son banquier ? Sinon il y en a un qui risque de faire un AVC à la RBC l’été prochain.

Avec 10 millions de gains en carrière avant de toucher ses 9 patates au complet cette saison, le meneur ne fait pas encore partie de la catégorie des joueurs NBA les plus riches. A titre de comparaison, son copain du backcourt Kyle Lowry a prolongé d’un an pour 31 plaques juste avant le début de la saison. Bon, d’accord, c’est un mauvais exemple mais que dire de Pascal Siakam et son contrat max fraichement signé ? A en croire les confidences de certains dirigeants à Bobby Marks qui s’est exprimé dans le The Brian Windhorst & The Hoop Collective Podcast, FVV pourrait rapidement commencer à suivre ses coéquipiers actuels dans leurs prochaines sorties poker. Re-signé pour 18 millions de dollars sur deux ans en 2018, il sera l’un des agents-libres les plus convoités cet été et une franchise aurait déjà prévu de le voir parapher un nouveau joli petit deal à hauteur de 25 à 30 millions de dollars par an. On est loin des 500k touchés à ses débuts, alors qu’il avait été récupéré de Wichita State non-drafté suite à un parcours complet de quatre ans sur le campus dans le Kansas…

Tous les indicateurs sont au vert pour cet homonyme de coureur cycliste hollandais mais il va quand même falloir répondre à quelques questions. Interrogé sur le sujet en début de saison, il avait gentiment décliné le sujet pour ne pas transgresser les règles du tampering mais nous avais quand même fait comprendre qu’il se verrait bien rester quelques kilomètres au nord de la frontière américaine. Avec 78 millions de dollars de contrats garantis la saison prochaines, les Raptors pourront prolonger leur combo guard à prix d’or mais il ne devrait alors plus rester beaucoup de marge à Masai Ujiri pour compléter son effectif. Quand on voit la forme du candidat au MIP et sa cote de popularité dans le pays, le président nigérian devrait quand même être tenté de le conserver coûte que coûte. Néanmoins, un trade de Kyle Lowry avant la saison prochaine semble être une condition sine qua non pour qu’une offre d’un tel montant soit faite à Fredo, qui pourrait en profiter pour devenir le point guard titulaire de l’équipe basée à Toronto. Ce dernier a déjà prouvé qu’il en avait largement le niveau et cela se confirme en ce moment même en l’absence de Calorie. Les Raptors tiennent peut-être même là le bras droit de Pascal Siakam dans cette équipe new-look qui n’a pas fini de surprendre après ce titre de champion obtenu face aux Warriors la saison dernière. En tout cas, que ce soit dans la clutchitude, la défense ou l’état d’esprit, Fred VanVleet porte toutes les valeurs de la franchise canadienne et il serait dommage de le laisser filer ailleurs sans lutter.

Du monde est attendu sur le dossier de FVV cet été et même s’il souhaite rester à Toronto, il faudra quand même que l’offre formulée dans le Canada ne soit pas trop éloignée de celle des autres équipes intéressées par ses talents. C’est donc un petit jeu de dominos qui a commencé pour l’ancien executive of the year afin de faire la place nécessaire pour conserver l’un des principaux acteurs du titre en 2019 pour poursuivre sa reconstruction post-Kawhi.

Source texte : The Brian Windhorst & The Hoop Collective Podcast

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top