Sixers

Brett Brown va devenir le coach de l’Australie : appelez Stéphane Plaza, le mec va finir par emménager avec Ben Simmons

Stéphane Plaza 20 novembre

« 180 mètres carrés, loi Carrez s’il vous plaît. »

Source image : Youtube

L’Australie est une grande nation de baske et elle revient de plus en plus dans la discussion des favoris pour les compétitions internationales. Cependant, ça bloque toujours en demi-finales jusqu’ici, et mercé les arbitres Sergio Llull. Les Boomers veulent logiquement passer un cap et vont donc mettre le grappin sur l’homme qui connait le mieux le basketteur… le plus doué du pays.

Si vous voulez connaître la frustration, supporter l’Australie au basket doit être une bonne solution. Attendue à chaque compétition internationale comme l’une des sélections les plus dangereuses, l’île/nation/continent nous régale de son beau jeu et de son talent à tous les postes. Du Aron Baynes au poste de pivot, du Joe Ingles sur l’aile, du Patty Mills ou du Matthew Dellavedova à l’arrière… bref, on a du monde qui sait joueur au basket. Néanmoins, les Boomers se débrouillent toujours pour ne pas chopper de médaille, en terminant de préférence à la place du con. On reprend rapidement ? En 1988, 1996, 2000 et 2016, cela fait quatre médailles en bois collectées par la sélection australienne. Et rebelote au dernier Mondial, où ils se font piquer la troisième marche sur le podium par la France, encore heureux comme dirait l’autre. Encore une déception pour la meilleure équipe d’Océanie, lol, et l’on se dit finalement qu’il va peut-être falloir changer quelque chose. Mais d’ailleurs… que donnerait cet effectif avec un Ben Simmons en plus ? Avouez que ça peut changer pas mal de trucs. Alors on n’est pas con en Australie, et pour ramener la pépite on va tenter de la prendre par les sentiments et on engage… son propre coach. Et voilà, on appelle Brett Brown pour les J.O 2020, on croise les doigts pour qu’il motive le grand Ben et on vise enfin une médaille à Tokyo. Bien sûr, le coach des Sixers est aussi engagé pour son expérience, tant en NBA qu’avec la sélection australienne, qu’il avait déjà entraîné en 2012 à Londres.

Australia is finalizing an agreement with Sixers coach Brett Brown to become its national team coach again, sources tell ESPN. Brown would coach Aussies in 2020 Olympics. Brown coached Australia in 2012 London Games.

— Adrian Wojnarowski (@wojespn) 19 novembre 2019

« L’Australie est en train de finaliser un accord avec l’entraîneur des Sixers, Brett Brown, pour qu’il redevienne l’entraîneur de son équipe nationale, selon des sources d’ESPN. Brown entraînera les Australiens aux Jeux Olympiques de 2020. Brown a entraîné l’Australie aux Jeux de Londres en 2012. »

Si ça continue comme ça, Brett Brown va très vite être invité aux repas de famille chez les Simmons. Après avoir coaché son père il y a quelques années, l’entraîneur de Philly ne compte donc pas lâcher Ben Simmons pendant l’été, et viendra l’accompagner jusqu’à l’autre bout du monde. Histoire d’amour ou surveillance rapprochée, bonne question, et on ne sait même pas si le meneur est ravi de ce choix ou s’il va juste se taper une overdose de Bretty. D’autant que le joueur australien fait un début de saison 2019-20 en demi-teinte, avec des moyennes de 13,7 points, 6 rebonds et 7 passes décisives dans une équipe qui ne gagne pas assez. Sinon, on peut aussi imaginer que c’est une tentative de pression mentale de B.B. tiens. Tant que le grand Benji ne tape pas le triple-double de moyenne (ou tant qu’il ne prendra pas de foutus tirs à 3-points…) il ne le lâchera pas d’une semelle.

En fin de compte, cela devrait rester une bonne nouvelle pour l’Australie. S’ils veulent que leur joyau national se ramène à coup sûr pour les J.O 2020, Brett Brown reste quand même le meilleur espoir. Attention à la saturation néanmoins, car en connaissant les attentes du coach envers son joueur, Ben Simmons pourrait bien nous péter une crise d’indépendance au milieu de l’été.

Source texte : Twitter

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top