Conseils des experts

Preview TrashTalk Fantasy League 2019-20 – édition Houston Rockets : un trio hallucinant aux manettes, attention à la fièvre

Héros

Que des super-héros dans ma team.

Source image : YouTube

Dès le 22 octobre prochain, la TrashTalk Fantasy League redeviendra votre principal souci du réveil, celle qui définira votre humeur de la journée. L’occasion de faire un point complet, franchise par franchise, sur ces mecs qui pourraient faire de votre vie un vrai conte de fées la saison prochaine. Aujourd’hui, on va faire un tour du côté de Los Angeles, où il y a plutôt du beau monde.

T’es pas encore inscrit à la TTFL ?! Par ici !

Deux phénomènes sur les lignes arrières, et un pivot qui profitera toute la saison des offrandes de ces fameux phénomènes. Trois hommes capables de tourner à plus de 40 de moyenne, dans la même équipe ? C’est cadeau.

# James Harden – Moyenne TTFL l’an dernier : 49,8 points

  • Deuxième meilleure moyenne NBA la saison passée derrière le MVP Giannis, James Harden a pondu une saison tout simplement historique. Plus de 36 points par match, du jamais vu depuis Jordan et Chamberlain, et des perfs tout bonnement inhumaines. Indéfendable soir après soir, tutoyant des sommets statistiques pourtant inconcevables, Ramesse a évidemment régalé la TTFL pendant sept mois… et aucun indice n’indique que cela changera cette année. Un nouveau meneur à ses côtés (voir plus bas) mais une production qui pourrait nous mettre en PLS une saison de plus, y’a plus qu’à se servir en souriant…
  • James Harden possède les défauts de ses qualités, à savoir qu’une telle boucherie ne peut arriver sans une moyenne de tirs tentés proche de l’abus pur et simple. 24 cartouches par match la saison passée, 13 rien qu’à 3-points, alors on vous laisse imaginer ce que ça peut donner – c’est rare – quand le gun est déréglé. Ça passe ou ça casse mais on vous rassure, ça ne casse que très rarement.

# Russell Westbrook – Moyenne TTFL l’an dernier : 39,2 points

  • Encore un foutu cyborg qui a fait des boxscores NBA un vrai sujet d’études ces dernières années. En… triple-double… de… moyenne… sur… les trois… dernières… saisons (dghkjsghksjd), l’ancien meneur du Thunder ne laisse personne indifférent et le mot est faible. Véritable cannibale de la stat, capable de planter 45 jetons, d’aller chercher plus de 20 rebonds ou de dépasser les 25 passes, le mec va juste enterrer tout le monde le jour où il fera tout ça dans le même match. Alors, oui, parfois c’est très moche, mais en TTFL seuls les chiffres comptent et la plupart du temps c’est bingo.
  • Il faudra peut-être à Russell quelques semaines d’adaptation pour comprendre qu’il n’est plus le sauveur en ville. Une reconstruction obligatoire qui passera probablement par une période un peu moins faste au niveau statistique, avant que l’on découvre le RW nouveau et qu’on le déguste comme un bon vin goût électricité. Peut-être moins de scoring cette année, mais alors pour le reste on est plutôt confiant. 21/11/13 de moyenne incoming, les doigts dans le nez la prise.

# Clint Capela – Moyenne TTFL l’an dernier : 35,9 points

  • S’il y a un mec qui peut être heureux d’évoluer à Houston c’est bien Clint Capela. Déjà doté de qualités évidentes en terme de basket et de body, le gars se gave littéralement depuis deux ans aux côtés de James Harden, Chris Paul et bientôt Russell Westbrook. Les meilleurs meneurs de la Ligue sur pick and roll qui jouent avec l’un des mecs qui déroule le mieux ça fait forcément des étincelles, et ne vous étonnez donc pas de voir un Capela lâcher des 28/14 à 12/13 au tir cette saison encore. Ce ne sera jamais catastrophique, ce sera parfois énorme, bref on vous conseille de surveiller le petit suisse cette saison.
  • Clint Capela reste la troisième option – logiquement – dans l’attaque supersonique des Rockets et il passera évidemment après ses deux cannibales de coéquipiers dans les systèmes. Lors des soirées gavage il risque de voir le ballon beaucoup moins que ce qu’il voudrait et pour résumer, la moyenne TTFL de Clint Capela sera déterminée par l’envie ou non de RW et JH de jouer au basket avec lui. On n’a peu de doutes hein, mais certains soirs s’annoncent toutefois difficiles.

# Client mystère – Eric Gordon : 16,4 points de moyenne TTFL seulement la saison passée pour Rico, mais le genre de joueur à surveiller de près. Un peu comme tous les shooteurs de Houston en fait, tout le monde en gros, et si le tonique arrière (qui startera au poste 3) peut prendre feu et régaler les fans de stats, il faudra viser juste pour le pick un soir de réussite. Typiquement le genre de mec qui fait 47 le lundi, 6 le mardi, 39 le jeudi et -11 le samedi. Bon chance hein, et au pire passez votre tour.

Et si vous souhaitez des infos quotidiennes sur la TTFL ? Un compte Twitter à suivre, celui du Lab ! Vous y retrouverez tout ce qu’il faut savoir sur la TrashTalk Fantasy League, avec la touche de sympathie habituelle.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top