Bucks

Eric Bledsoe blessé et forfait pour le début de saison : fracture du cartilage costal pour le fiston de Terry Rozier

Eric Bledsoe

Pas de Mini-LeBron pour le début de la saison.

Source image : Youtube

Mauvaise nouvelle pour Mike Budenholzer et ses Bucks : Eric Bledsoe souffre d’une fracture du cartilage costal et devrait manquer, sauf surprise, le début de saison. Préparez-vous à voir la balle souvent dans les mains du Freak. 

Cela fait partie des petits pépins qu’on préfère éviter durant la pré-saison, histoire de ne pas perturber l’alchimie du groupe et les automatismes, mais le staff de Milwaukee va devoir faire sans Eric Bledsoe en début de saison régulière si l’on en croit les infos d’ESPN. Le joueur s’est blessé durant la raclée infligée au Jazz mercredi, ce qui l’avait obligé à quitter ses coéquipiers au bout de 12 minutes de jeu. La blessure n’est heureusement pas trop sérieuse mais Bledsoe souffre tout de même d’une petite fracture du cartilage costal et un repos de deux à trois semaines est recommandé dans ce genre de procédures. D’après le manager général des Bucks Jon Horst, son retour dépendra surtout de la tolérance à la douleur. Quand la douleur sera plus faible, il pourra alors revenir et il ne faudra peut-être pas attendre trois semaines pour cela. À surveiller donc mais en tout cas, coach Bud a rassuré sur l’état de son meneur via le Milwaukee Journal Sentinel.

« Ça ne donne pas l’impression d’être quelque chose de trop grave. Mais je suis sûr que Troy Flanagan (le directeur de la performance chez les Bucks) et ses gars me donneront plus d’infos prochainement. Rien qu’en parlant à Bled, ça semblait positif. Mais je ne sais pas si vous pouvez vous fier à ce que dit Bled alors la vérité viendra de Troy Flanagan. »

En son absence, on devrait retrouver George Hill à la mène pour organiser le jeu dans les quelques possessions qui ne seront pas données à Giannis Antetokounmpo, ou alors le sophomore Donte DiVincenzo. Pour le staff c’est malgré tout une complication supplémentaire d’autant que l’équipe sera particulièrement attendue après un exercice 2019 de premier plan dans une conférence où elle sera favorite. Si l’effectif n’a pas énormément évolué par rapport à plusieurs de ses rivaux (Boston, Philadelphie, Indiana), il y a plusieurs joueurs à intégrer dans le roster comme Wesley Matthews, Robin Lopez voire Kyle Korver, et la présence du meneur titulaire aurait été plus que bienvenue pour mettre en place les systèmes et développer la relation entre nouveaux et anciens. De plus, Mini-LeBron nous doit une revanche après une fin de saison complètement foirée, lui qui a perdu pied en Playoffs et notamment face aux Raptors du meneur Kyle Lowry en Finale de Conférence.

Eric Bledsoe va manquer le début de saison, c’est presque certain et il faudra peut-être attendre jusqu’à début novembre pour le revoir sur les parquets. Le rejeton de Terry Rozier pourrait être en tenue pour la réception des Raptors le 3 novembre par exemple, et ça serait un bon moyen pour fermer des bouches dès le début des hostilités. 

Source texte : ESPN / Milwaukee Journal Sentinel

Les visiteurs ont tapé :

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top