Magic

Les salaires du Orlando Magic pour la saison 2019-20 : y’avait du beau monde à prolonger, le Magic a sorti le chéquier

Salaires Orlando Magic

Nikola Vucevic ? 100 millions sur quatre ans. Terrence Ross ? 54 millions sur quatre ans.

Source image : montage via CC0 Public Domain via www.publicdomainpictures.net

Après une belle campagne 2018-19 ponctuée par une qualification en Playoffs, le Magic a dépensé des dollars pour prolonger ses cadres et ainsi poursuivre son ascension dans la Conférence Est. Focus sur la nouvelle situation salariale d’Orlando, avec Nikola Vucevic en vedette.

Petit guide pratique sur le Salary Cap et les Exceptions

Afin de bien comprendre les salaires et types de contrats distribués, nous vous rappelons que vous pouvez accéder aux définitions des options, en cliquant sur les liens ci-dessous :

___

Situation financière par rapport au cap

  • Le seuil de la Luxury Tax est fixé à 132,627,000$ cette année.
  • Le Salary Cap de la NBA est fixé à 109,140,000$ cette année.
  • Avec 128,833,479$ prévus contractuellement cette saison, le Magic est bien au-dessus du Salary Cap et n’est pas très loin de la Luxury Tax, même s’il reste une petite marge. Orlando a fait un jump la saison dernière et pour continuer son ascension, la franchise floridienne a dépensé des sous. À noter également que le Magic est limité par un hard cap évalué à 138,928,000$ suite à la signature d’Al-Farouq Aminu.
  • L’été du Magic a été placé sous le signe de la continuité. En même temps, quand vous remportez 17 victoires de plus et que vous retrouvez les Playoffs pour la première fois depuis 2012, c’est logique. Orlando a ainsi prolongé Nikola Vucevic pour quatre ans et 100 millions de dollars, ainsi que Terrence Ross, également pour quatre saisons et 54 millions. À ça, vous ajoutez l’arrivée d’Al-Farouq Aminu pour 29 millions sur trois ans, et vous comprenez pourquoi le Salary Cap d’Orlando a bien augmenté par rapport à la saison dernière. Outre tout ça, le Magic s’est également débarrassé de Timofey Mozgov durant l’intersaison et a trouvé le moyen d’être un peu moins emmerdé sur le court terme par son salaire à plus de 16 millions de dollars. En effet, la franchise floridienne a utilisé la stretch provision pour répartir ces 16 millions sur les trois années à venir, et ainsi éviter la Luxury Tax.

Joueurs sous contrats garantis pour la saison suivante : 8

  • Nikola Vucevic
  • Aaron Gordon
  • Terrence Ross
  • Markelle Fultz
  • Al-Farouq Aminu
  • Jonathan Isaac
  • Mohamed Bamba
  • Khem Birch
  • Ça fait du monde sous contrats garantis pour la saison 2020-21. Encore une fois, ça montre la continuité sur laquelle le Magic mise aujourd’hui. Le Big Three noyau Vucevic – Gordon – Ross est sécurisé pour les années à venir, avec également les jeunots Jonathan Isaac, Mo Bamba et le pari Markelle Fultz (tous les trois ont vu leur option être activée pour la saison 2020-21), tandis que la recrue Al-Farouq Aminu sera là au moins jusqu’à la fin de la saison 2020-21. Autrement dit, ça fait une grosse base. Mais attendez, où est Evan Fournier ? Le Frenchie semble bien à Orlando mais il ne lui reste que deux années de contrat, avec une player option lors de la dernière. Enfin, il faut savoir aussi que D.J. Augustin, le meneur titulaire du Magic et killer de Dinos, sera en fin de contrat dans un an, tout comme Michael Carter-Williams qui a prolongé pour une saison cet été.

Trois joueurs dans des situations intéressantes cette saison

  • Nikola Vucevic : les yeux seront rivés sur Nikola Vucevic cette saison et ce pour plusieurs raisons. Tout d’abord parce qu’il est le meilleur joueur du Magic. La saison dernière, Niko a sorti une pure campagne, sa meilleure en carrière, et a même participé à son tout premier All-Star Game. Ensuite, il faudra voir s’il confirmera cette très belle année maintenant qu’il a décroché 100 millions de dollars. Parce que oui, le bonhomme était dans sa dernière année de contrat l’an passé et il faut donc toujours se méfier. Des mecs qui ont fait leur meilleure saison juste avant de tester le marché, il y en a une ribambelle. Est-ce que Vucevic fera partie de ceux-là ?
  • Evan Fournier : sur le plan purement individuel, Vavane n’a pas réalisé sa meilleure saison l’an passé malgré la belle campagne du Magic. Vu le caractère du mec, on imagine qu’il va revenir revanchard, surtout qu’il est dans une situation contractuelle un peu particulière cette saison. Comme dit au-dessus, le dégarni de Charenton va avoir un choix à faire dans un an puisqu’il a une player option de 17 millions pour la saison 2020-21. S’il réalise une grosse année, il peut choisir d’aller tester le marché s’il le souhaite.
  • Markelle Fultz : cela n’a pas grand-chose à voir avec sa situation contractuelle, mais Markelle Fultz fera partie des joueurs intéressants à suivre du côté d’Orlando. Recruté lors de la dernière trade deadline, le numéro un de la Draft 2017 va essayer de lancer sa carrière en Floride après tous les pépins qui ont caractérisé son début de carrière aux Sixers. Le Magic a fait un pari, on va voir s’il sera payant. Notons tout de même qu’Orlando a d’ores et déjà exercé son option sur Fultz pour la saison 2020-21.
Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top