Sixers

Ben Simmons prendra les 3-points ouverts cette année : alerte, attention aux chutes de briques au Wells Fargo Center

Ben Simmons

0/18 en carrière, faites du bruiiiiit.

Source image : NBA League Pass

Après deux ans en NBA, Ben Simmons n’a toujours pas rentré un seul foutu tir du parking. Après la confirmation que Giannis Antetokounmpo travaillait son shoot c’est aujourd’hui le meneur des Sixers qui nous fait part de ses progrès. 

Au bout de 182 matchs de NBA, les résultats derrière la ligne pour Ben Simmons sont quelque peu… décevant. Seulement 18 shoots pris et aucun n’a terminé dans le filet, magnifique stat à la Yao Ming. En enlevant les huit tirs pris en mode alleluia sur des fins de possession, on obtient donc un sympathique 0/10 aux shoots de loin… Des progrès inexistants donc, qui ont permis à Boban Marjanovic de rentrer un 3-points avant lui sous le maillot des Philadelphie Sixers. Alors pour cette saison 2019-20, le meneur australien a décidé de vraiment s’y mettre et les images sont prometteuses (comme d’hab).

Quelques jours après avoir certifié qu’il avait « retrouvé l’amour du jeu », le récent All-Star nous le montre donc en image et affirme son nouveau rôle au micro de Noah Levick pour NBC Sports Philadelphia.

« Non. Je ne vais pas sortir comme ça et prendre des shoots à 3-points. […] Ce n’est qu’une partie du jeu. Si c’est ouvert, je le prendrai. »

Certes, cela n’a jamais été son rôle et Ben Simmons est déjà omniprésent sur le terrain, ses 24 triples doubles et sa sélection All-Star à 22 ans peuvent en témoigner. Néanmoins, de nombreux changements ont eu lieu dans l’effectif durant cette intersaison et les rôles seront redistribués. On pense ici au départ de Jimmy Butler pour Miami. Lui qui portait beaucoup la balle en fin de partie, ces ballons reviendront du coup sûrement au meneur de 2m08. Et apporter une arme offensive à son jeu ne pourra que l’aider à faire la différence. Bien sûr, on ne s’attend pas à le voir prendre des steps-back ou des catch & shoot à la J.J Redick, autre partant tiens, mais le fait de représenter une menace derrière la ligne pèsera sur la défense adverse et libérera des espaces pour ses coéquipiers. Un réel atout pour Brett Brown et un potentiel énorme pour la franchise de Philadelphie. D’ailleurs, le coach des Sixers n’hésite pas à afficher ses ambitions, tout comme Joel Embiid qui nous faisait également part de ses objectifs personnels et collectifs pour la saison prochaine.

Tous les voyants sont au vert à Philadelphie avec un coach content de son effectif et qui partage les hautes ambitions de ses joueurs. Les larmes ont séché depuis le shoot de Kawhi Leonard et les Sixers sont plus motivés que jamais. En revanche, les larmes de joie couleront peut-être lorsque Ben Simmons rentrera son premier shoot à trois cette saison…

Source texte : Noah Levick at NBC Sports Philadelphia

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top