Mondial

Coupe du Monde 2019, le Top 5 du Day 11 : c’est officiel, Facundo Campazzo est l’un des enfants de Manu Ginobili

On se rapproche tranquillement du dénouement de la compétition, les meilleures équipes s’écharpent désormais pour le titre, et c’est donc tout naturellement que le niveau de jeu augmente, plutôt logique Monique. Hier ? On est encore monté d’un cran niveau highlights, et dire que cette après-midi… pfiou.

Deux matchs seulement mais largement de quoi alimenter notre Top 5 du jour, et si vous voulez notre avis on aurait d’ailleurs largement pu concocter un Top10 si on avait vraiment que ça à faire. A Shangaï ? Merci messieurs car Espagnols et Polonais nous ont offert un match superbe, avec du suspense (un peu) et du spectacle (beaucoup). Mention spéciale à un Mateusz Ponitka récompensé ici pour l’ensemble de son oeuvre chinoise, alors que ce chien galeux de Rudy Fernandez a une fois de plus prouvé qu’il était de la race des plus grands. Stepback à 3-points, Rudy peut donc retourner en NBA et y devenir MVP. Dans l’autre match de la journée ? Le public de Dongguan (oui, on connaît les villes) a donc assisté à la démo argentine face à la Serbie. Et s’il a pu apprécier un énorme chase-down block de Lucic, il a surtout compris que le sens de la passe, du spectacle et de… la sueur déversée est dans l’ADN des Argentins, au contraire de leurs adversaires du jour, trop talentueux mais clairement pas assez concernés par l’évènement. Pour ce Top 5 ? On appréciera du coup la passe entre les jambes de Nicola Laprovittola ou l’offrande ex-cep-tion-nelle de Facundo Campazzo, un caviar nous rappelant un autre génie argentin, un peu plus chauve et un peu plus gaucher.

Spectacle, sourires, olé. L’Argentine est en demi-finale du Mondial et a réussi à le faire en ne reniant rien de ses qualités. La preuve en image, et franchement de bon matin… ça fout un de ces smiles.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top