Cavaliers

Les Cavs plutôt chauds pour prolonger Cedi Osman : promets juste de mettre tes lancers en fin de match et c’est dans la poche

Cedi Osman

T’inquiète Cedi, les lancers tu pourras les bosser à Cleveland.

Source image : YouTube

Cedi Osman est un joueur important dans l’effectif des Cavs. Nommé « meilleur joueur de la franchise » par LeBron James en personne, il incarne avec Collin Sexton le futur de Cleveland. Mais étant agent libre l’été prochain, Cedi aura la possibilité d’aller chercher un contrat dans une team qui a de meilleurs objectifs que de tanker. Mais Koby Altman – le GM des Cavs – ne compte pas le laisser filer aussi facilement.

L’info est sortie dans un Q&A de Chris Fedor, sur Cleveland.com. Depuis le départ du Chosen One – qui a anéanti les espoirs de Playoffs pour les Cavs – , on est un peu perdu dans l’Ohio et on se raccroche à tous les talents qu’on peut. Et Cedi Osman en fait partie. Devenu l’un des piliers offensifs de la franchise depuis la désertification du roster, il ne lui reste aujourd’hui qu’une seule année de contrat et il sera ainsi free agent à l’été 2020. Et s’il était amené à vouloir partir, ce serait véritablement la fin des Cavaliers qui n’auraient plus aucun projet de jeu à part Collin Sexton, un bout de Kevin Love et quelques espoirs avec Darius Garland. Moyen moyen quand les gars que vous avez autour sont Jordan Clarkson, Larry Nance Jr. et Brandon Knight, mais Koby Altman a un coup de poker à tenter en le prolongeant avant qu’il ne se retrouve libre d’aller voir où bon lui semble. Car le front office le sait : depuis le décollage de Bronbron pour la Californie, la franchise n’attire pas grand monde et rares sont les joueurs qui – arrivés en fin de contrat – re-signent chez les Cavs.

Cette année, Cedi Osman a affiché des stats plutôt moyennes mais clairement en hausse par rapport à sa saison rookie. Avec quinze matchs de plus que l’année dernière (76 cette saison), il est passé de 3,9 à 13,0 points de moyenne. Une hausse sûrement impactée par le manque du numéro 23 qui occupait le même poste qu’Osman. Mais ce n’est pas tout. Son éthique de travail et sa détermination ont aussi influé sur l’augmentation incroyable de ses stats. Avec son invitation au Rising Star Challenge de Charlotte, le Turc a montré à toute la planète basket qu’il est aujourd’hui l’un des meilleurs jeunes ailiers de la Grande Ligue. Et c’est ce qu’il a également prouvé lors de ce Mondial. Deuxième meilleur scoreur des ailiers du premier tour avec 17,0 points de moyenne, Cedi a été le leader de son équipe malgré l’élimination dès les premières phases de poule. Une performance qui a sûrement incité encore plus le front office des Cavs à lui proposer cette prolongation. En tout cas, la franchise de l’Ohio a pas mal de cap et devrait pouvoir s’aligner sur toutes les offres qui seront faites à Cedi en cas de refus de prolongation et de sa « liberté » à la Free Agency de 2020. Mais dans ce cas, il faudra faire venir d’autres armes lourdes pour espérer le garder.

Avant le départ de Cedi Osman pour la Coupe du Monde avec la Turquie, le front office des Cavs avait déjà engagé des conversations de prolongation avec son agent, Jeff Schwartz. Mais maintenant que les Turcs sont sortis de la compet’, l’ailier va pouvoir reprendre le dialogue et peut-être qu’on pourrait le voir jouer sous le maillot des Cavs un peu plus longtemps que prévu.

Source texte : Cleveland.com

Les visiteurs ont tapé :

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top