Warriors

Le Chase Center dévoile ses secrets avant la reprise des Warriors : un bijou où n’importe qui aimerait taper quelques shoots

Il ne reste plus qu’à y foutre le feu comme à l’époque des gros matchs à l’Oracle Arena.

Source image : YouTube/ KPIX CBS SF Bay Area

C’est à l’occasion d’une première visite organisée ce lundi pour les médias que les Warriors ont officiellement dévoilé leur nouvel outil de travail. Le nouveau venu dans la grande famille des arenas NBA s’appelle Chase Center et nous a dévoilé ses coursives. Attention spoiler, Golden State n’a pas quitté son Oracle Arena fétiche pour une salle moisie. C’est le moins que l’on puisse dire.

En construction depuis un peu plus de deux ans, cette perle de modernité brille déjà de mille feux sur les rives de l’eau, non loin du Bay Bridge et de l’enceinte des San Francisco Giants (MLB), dans le quartier de Mission Bay. Mais maintenant que le complexe est terminé, on peut le dire sans sourciller, nous sommes rentrés dans une autre dimension dans l’art de construire des arènes de basket. Certes, la capacité du Chase Center a perdu 1500 places par rapport à l’Oracle Arena (18 064 sièges contre 19 596 à Oakland), mais la beauté et la modernité de l’enceinte vont forcément attirer les meilleurs fans de la planète. Par quoi commencer ? Peut-être par cet écran géant, aux graphismes incroyables, rayonnant au milieu du plafond, qui est par ailleurs le plus grand de toute la Ligue.

Le parquet aussi a eu droit à sa petite mise à jour. « Chase Center » a remplacé « Oracle Arena » (forcément), mais ce sont surtout les écritures sous les paniers qui ont changé. Désormais, il y aura d’un côté écrit « Golden State Warriors », classique, et de l’autre « San Francisco ». La police d’écriture à elle aussi été légèrement modifiée. Sur une vidéo diffusée sur le compte Twitter de Warriors on NBCS on peut apercevoir comment un simple humain est ridicule face à la grandeur du Chase Center.

Et quand on vous dit que l’intérieur est grandiose, c’est vraiment que tout l’intérieur claque. Autour de la salle dédiée au sport et aux spectacles en tout genre, le Chase Center est un centre commercial. On y retrouve donc des restaurants, des boutiques et tout ce qu’il faut pour que les fans y passent des journées entières. Bah oui, quand vous avez une arène qui fait plus de 84 hectares, ce serait dommage de pas y mettre quelques magasins. Une autre nouveauté, grande première dans l’histoire de la NBA, le backdrop entièrement digitalisé pour les conférence de presse de la franchise. Une manière de montrer au monde entier que la Côte Ouest est déjà au 22ème siècle.

Enfin, pour les nostalgiques de l’ère Oakland, sachez que s’il y a bien une chose que les Warriors n’ont pas oublié de ramener de l’autre côté de la rive, ce sont leurs bannières de champions. Flottant dans le fond de la salle comme si elles observaient la jeunesse perpétuer leur symbole, elles viennent rendre hommage à l’autre côté de la baie et à l’histoire de la franchise.

Le Chase Center est un nouveau bijoux parmi les arènes NBA, étant la preuve visible des nombreux progrès technologiques et de ce que l’homme peut construire. Alors espérons que les Warriors feront honneur au magnifique stade que leur franchise vient de leur offrir. Mais bon, avec Steph Curry aux manettes, on se doute qu’il va vite faire très chaud là-bas.

Source texte : Yahoo Sports, @NBCSWarriors

Les visiteurs ont tapé :

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top