Celtics

Gordon Hayward a retrouvé ses sensations cet été : la vraie recrue des Celtics arrive avec deux ans de retard

Gordon hayward

Après deux années un peu cauchemardesques à Boston, Gordon Hayward a l’air de retrouver le moral, mais aussi ses capacités physiques. Et ça peut faire mal.

Source image : Youtube

Après une première saison post-fracture compliquée chez les Celtics, hors de question pour Gordon Hayward de passer l’été sur la plage. L’ancien All-Star a préféré s’entraîner et dit retrouver de bonnes sensations. De bon augure pour Boston.

Deux ans ont passé depuis l’arrivée de Gordon Hayward dans le Massachusetts, deux longues années pour l’ancien ailier du Jazz, qui a vu sa première saison dans la tunique verte se stopper nette au bout de cinq minutes de jeu, faute à une fracture de la cheville. Comme souvent après une telle blessure, la saison du retour a été difficile puisque Hayward ne tournait qu’à 11,5 points de moyenne par match en sortant du banc, soit son pire total depuis sa saison rookie. En-dessous de ce qu’il produisait lors de ses dernières saisons à Utah dans chaque chaque compartiment statistique, l’ancien All-Star était loin de son niveau d’alors. Au-delà des stats, l’impression visuelle laissée par Gordie était celle d’un joueur en manque de confiance et qui ne savait pas où se ranger dans un collectif peu huilé. Mais lors de l’inauguration d’un terrain à Burlington, Gordon Hayward a avoué à MassLive qu’il était en train de retrouver ses sensations.

« C’est vraiment très agréable de pouvoir m’entraîner exactement comme j’ai l’habitude de le faire, de ne pas avoir à me soucier de faire des exercices pendant seulement 10 minutes ou de ne faire qu’un certain nombre de répétitions. […] J’ai eu la chance de profiter des belles installations que nous avons, d’utiliser vraiment tout cela et de travailler avec le personnel, ce fut un été formidable. »

Clairement, Hayward a l’air d’aller mieux, que ce soit physiquement ou mentalement, et ça annonce forcément de belles choses pour lui et les Celtics. Car si le joueur retrouve un niveau proche du sien à l’époque du Jazz, le roster de Boston peut prendre une toute nouvelle dimension à la rentrée. Rappelons qu’on parle d’un joueur qui, lors de sa dernière saison chez les Mormons, tournait à 21,5 points, 5,4 rebonds, 3,5 passes et 1 interception de moyenne, le tout à 47,1% au shoot presque 40% du parking. Largement suffisant pour emmener le Jazz en Playoffs et trouver une place de All-Star dans la Conférence Ouest. Alors on ne s’enflamme pas, car nombreux sont les joueur à s’être plantés après avoir dit qu’ils retrouveraient leur niveau, mais Gordon Hayward a l’air au moins d’avoir repris confiance en lui. Et si le corps suit, il y aura une grosse concurrence sur les ailes aux Celtics avec Jaylen Brown et Jayson Tatum. Pour Brad Stevens, c’est un problème de riche.

Si Gordon Hayward a eu du mal à retrouver ses sensations la saison dernière, le bonhomme est content de son été et a l’air bouillant pour la saison prochaine. On va bien évidement attendre de voir si les statistiques suivent à la reprise mais c’est potentiellement un sacré renfort pour les Celtics. Car un duo Kemba Walker-Gordon Hayward à son meilleur niveau, ça peut faire très mal. À surveiller…

Source Texte : Masslive.com

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top