Warriors

On aura droit à quatre Warriors – Lakers en présaison : une petite série de Playoffs en octobre, sympa le nouveau concept

Caaalifornia Loovvvee !

Source image : YouTube

Alors que le calendrier officiel de la saison 2019-2020 tombera lundi, certaines équipes viennent d’annoncer leur programme pour la présaison. Parmi elles, il y a notamment les Warriors, qui vont se taper une petite série face à un voisin californien qui évolue plus au sud.

« Not one, not two, not three, not four… ». On se souvient tous de cette phrase de LeBron James quand il a débarqué à Miami il y a quasiment une décennie. Cette phrase a souvent été reprise dans des contextes bien différents et quand on a vu le calendrier des Warriors pour la présaison, on a tout de suite eu des flashs du passé. Parce que oui, sur les cinq matchs qui sont au programme de Golden State, la franchise désormais basée à San Francisco va affronter les Lakers à… quatre reprises. On se demande même pourquoi ils ont mis les Timberwolves dans le lot. Autant partir cash sur cinq matchs face à la bande à LeBron non ? Bref, la première rencontre entre les Dubs et les Angelinos se déroulera le 5 octobre prochain dans un Chase Center flambant neuf. L’occasion de véritablement se rendre compte que l’Oracle Arena, c’est définitivement terminé pour les Warriors. Le 10 octobre, il y aura donc cette rencontre face à Minnesota, toujours dans la Baie de San Francisco, et puis il y aura trois rencontres consécutives face aux Lakers. Les deux équipes vont d’abord s’affronter deux fois d’affilée sur le parquet du Staples Center le 14 et 16 octobre, avant de revenir dans le Nord de Californie pour conclure la série le 18. Ça donnera un petit air de Playoffs tout ça, avec l’intensité et l’aspect dramatique en moins. Ou alors les deux franchises ont prévu des soirées secrètes en commun. Après tout, il y a quand même d’anciens Warriors qui sont passés chez les Lakers récemment, comme DeMarcus Cousins, Quinn Cook ou encore JaVale McGee l’an passé. On dit ça, on dit rien.

Plus sérieusement, ce sera l’occasion pour les deux équipes de bien se chauffer avant le début de la saison régulière. Deux équipes qui ont connu pas mal de modifications durant l’intersaison et il faudra donc créer des automatismes de part et d’autre. Les Warriors ne sont aujourd’hui plus les favoris indiscutables au titre avec notamment le départ de plusieurs cadres, dont un certain Kevin Durant, qui n’est plutôt pas mauvais au basket. De plus, Klay Thompson sera absent pendant une bonne partie de la saison régulière. L’intégration de D’Angelo Russell dans le jeu des Dubs sera particulièrement à surveiller lors de la présaison, et on imagine que DLo aura envie de cartonner d’entrée face à son ancienne franchise, où il s’est fait jeter en 2017. Quant aux Lakers, eh bah il va falloir jouer ensemble pour trouver un collectif et un équilibre. LeBron James et Anthony Davis forment un duo de feu avec en plus Kyle Kuzma en troisième option, et il y a beaucoup de pièces intéressantes sur le papier comme Boogie, Danny Green et Cie. Mais c’est sur le terrain qu’on les attend et on a hâte de voir ce que ça va donner dès octobre.

Cinq matchs au programme des Warriors en présaison, dont quatre face aux Lakers, tout ça en restant tranquillement en Californie. En clair, on se fait pas chier du côté de San Francisco. Mais bon, on ne va pas se plaindre, ça donne quand même des belles affiches avant le début officiel des hostilités. 

Source : nba.com/warriors

Les visiteurs ont tapé :

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top