Mondial

Peja Stojakovic a confiance en la Serbie pour le Mondial : assez pour voir Nikola Jokic et ses potes taper… Team USA ?

Peja Stojakovic

Calmovic Peja.

Source image : montage TrashTalk via YouTube

Depuis 2010, Team USA n’a pas énormément de concurrence sur la scène internationale. Les mecs écrasent tout sur leur passage et ce sans vraiment être inquiétés. Peja Stojakovic ? Lui pense que ses compatriotes de Serbie peuvent faire sensation, et peut-être créer la surprise face… aux cains-ri, grâce à quelques NBAers et d’anciens joueurs de la Grande Ligue determinés à contester l’hégemonie américaine.

La Serbie aura l’une des plus belles équipes, sur le papier du moins, lors du Mondial en septembre prochain. Une collection de NBAers (anciens et actuels) parmi lesquels : le génie Milos Teodosic, le bucheron Miroslav Raduljica, un type du nom de Nikola Jokic (inconnu au bataillon), Bogdan Bogdanovic ou encore Nemanja Bjelica. Et ça c’est juste quelques noms, sans inclure les top players Euroleague que compte la sélection de Sasa Djordjevic. Une génération dorée de joueurs quasiment tous dans leur prime (28 ans de moyenne) qui pourrait inquiéter donc inquiéter Team USA selon quelques observateurs. Et Peja Stojakovic fait partie de ces mecs pleins de confiance en la sélection serbe :

« Nous avons beaucoup de talent, vous pouvez aller loin avec des gars comme Bogdanovic, Bjelica, Teodosic et Jokic. Il y a y a une belle alchimie dans cette équipe. J’ai hâte de les voir jouer en Chine et je pense qu’ils ont toutes les raisons du monde d’être ambitieux vu leurs résultats ces dernières années ».

Il faut dire que Peja sait de quoi il parle car le succès en Coupe du Monde, ça le connaît. Il était ainsi l’un des leaders de la Team Serbie championne du monde en 2002, alors à l’origine du déclin de Team USA dans les compétitions internationales. Après une hégémonie totale depuis 1992, les USA envoient alors au Championnat du Monde, chez eux s’il vous plaît, une équipe… comment dire ? Flippante mais pas du tout dans le bon sens du terme. Une bande de tarés pas vraiment chauds pour défendre leurs couleurs devant leur public. Le roster : Reggie Miller, Ben Wallace, Jermaine O’Neal, Baron Davis, Paul Pierce et d’autres stars mais pas de joueurs élite comme Shaq ou Duncan. Résultat : un fiasco qui se termine en quart de finales face à des Yougoslaves à l’époque remontés à bloc et qui finiront donc Champions du Monde sous les yeux d’un public aux yeux éberlués, dont la plupart des gens ne connaissaient même pas l’existence de la Serbie avant le tournoi. Le roster côté serbe ? Seuls les noms de famille suffisent pour se rendre compte du talent : Stojakovic, Bodiroga et Divac, parmi d’autres. 17 ans depuis que la Serbie attend les dignes héritiers de l’une des plus belles générations d’une terre où le basket est sacré. Alors pourquoi pas eux ?

Les Championnats du Monde arrivent en septembre et la compétion risque d’être bien kiffante avec des équipes bourrées de talent de partout. La Serbie est l’une de celle-ci. Mais alors… peuvent-ils faire tomber la collection de All-Stars hyper cheatée de Team USA ? Ça reste à voir, mais en tout cas quel pied si les deux teams venaient à se jouer.   

Source: FIBA

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top