Mavericks

Mark Cuban et Tilman Fertitta mis à l’amende par la NBA : y’a pas de saison quand il s’agit de remplir les caisses

Mark Cuban

« Scared money don’t make no money » Mark Cuban, un jour, sans doute

source image : YouTube

Lorsque l’été pointe le bout de son nez, dur dur pour la NBA de renflouer les caisses. Pas de matchs donc pas de recettes, certes un peu de merchandising autour des nouvelles signatures de la Free Agency mais rien de fou niveau thunes pour Adam Silver. Alors du coup, il se contente de mettre à l’amende certains proprios qui n’ont pas su garder leur langue dans leur poche. Les derniers à en faire les frais : Mark Cuban, la base, et Tillman Fertita.

Se faire épingler par la Ligue, loin d’être une première pour Mark Cuban qui a pour habitude de dire quand quelque chose lui déplait. Mais dans ce cas, c’est plutôt parce qu’il n’a pas su se taire que la NBA lui a fait les poches. 50 000 dollars dans la tirelire d’Adam Silver après que Cuban ait révélé à ESPN des infos confidentielles concernant le vote de la nouvelle règle challenge lors du dernier Board of Governors de la Ligue. Marco… tu pouvais au moins attendre de sortir de la salle pour balancer que tu avais demandé que le challenge soit aussi valable pour les propriétaires ! C’est Vivek Ranadive, proprio des Kings qui avait alerté la NBA sur le fait que des infos étaient sorties alors que les réunions n’étaient pas terminées et Cuban a immédiatement avoué qu’il était fautif. En même temps, 50 000 dollars pour Cuban… c’est comme un Subway pour une personne lambda, ça ne fera pas un gros trou dans ses finances. Par contre, Vivek ? On te retient.

La deuxième balance du jour est Tilman Fertitta, proprio des Rockets. Selon Marc Stein, Lometil a quant à lui dû filer 25 000 balles à la ligue pour avoir fait des commentaires sur le trade de Russell Westbrook à Houston avant que celui-ci n’ait lieu. Quelques jours avant que le deal ne soit officiel, il déclarait ainsi sur une chaine locale : « Nous sommes très heureux d’avoir Russ parmi nous et Chris (Paul) va nous manquer, il a beaucoup apporté à l’équipe ». C’est même plus du tampering là , c’est une tentative pour piquer le job du Woj à ESPN. On peut être un peu plus indulgents avec Tilman qui est arrivé dans le business il n’y a pas si longtemps que ça mais en NBA c’est comme partout, il y a un code et des règles à respecter, sinon… bah sinon tu paies.

Même si on doute que ces deux amendes empêchent ceux qui les ont payé de boucler convenablement leur fin de mois, elles rappellent que la NBA peut être intraitable sur certaines règles et que si Adam Silver veut se payer des vacances all-inclusive à Arcachon, il faut bien que l’argent rentre dans ses caisses à un moment ou à un autre. Allez, tu nous enverras des photos de la Dune du Pilat.

Source: ESPN/New York Times  

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top