Summer League

Summer League : il va falloir se réveiller chez certains car à Vegas, qui fait la feignasse perd sa place

Nic Claxton

Courage Nic, t’es bientôt en vacances.

Source image : YouTube/Brooklyn Nets

On approche de la fin de la phase régulière de la Summer League de Las Vegas et on basculera sur un tournoi très vite sur une compétition à élimination directe avec les huit meilleures teams (à partir de samedi). Pour certains, ce sont donc les derniers jours pour montrer ce qu’ils valent et le moins que l’on puisse dire, c’est que certains ont fait leur feignasse hier soir. Jamais bon quand on est à la recherche d’un contrat dans la meilleure ligue au monde. 

La soirée à débuté sur un bon blowout des familles puisque les Pistons ont étrillé les Sixers 96-81. Coté Detroit, Matt Costello continue d’être régulier avec 18 points et permet aux Pistons de rester invaincus dans cette SL. Pour Philly Matisse Thybulle a été correct en attaque avec 12 pions à 4/8 au tir, mais les Sixers compteront surtout cette année sur sa défense, encore en vue hier avec deux steals. Les Knicks étaient quant à eux en back-to-back (et ouais même en Summer League ça existe) et les coéquipiers de R.J. Barrett ont massacré des Lakers insipides 117-96. Le Canadien continue sur sa lancée de bonnes perfs avec 21 points et 10 rebonds tandis qu’Ignas Brazdeikis, ancien de Michigan tout fraîchement signé par les Knicks sur un contrat de deux ans à 2,4 millions de dollars a une fois de plus rendu une copie très propre avec des stats complètes : 16 points, 4 rebonds, 4 assists 2 steals et 1 block. New Orleans continue également sa belle Summer League avec une victoire 99-78 face à Cleveland, et c’est cette fois-ci Nickeill Alexander-Walker qui est sorti du lot pour les Pels avec 26 points à 10/20 au tir dont 3/7 du parking. 

C’est maintenant l’heure de sortir la boite à gifles pour les feignasses de la soirée. On commence par Nic Claxton à Brooklyn, puisque le big man sorti de Georgia continue à galérer dans le Nevada. Alors ok l’effectif des Nets à Vegas est costaud avec de nombreux joueurs expérimentés comme Jarrett Allen, mais cela n’excuse pas la timidité en attaque et le manque d’implication de Claxton. Hier, il inscrit seulement 4 points en 13 minutes. Il ressemble plus en ce moment à un joueur de fin de deuxième tour que ce que le pick 31 des Nets peut laisser croire. Enfin attention à la perte de vitesse pour Coby White puisque le rookie des Bulls a été cata au tir avec 11 points à 4/17 dont un 1/7 gérardesque du parking. Il faudra vite se remettre sur de bons rails pour laisser une bonne impression lors de son dernier match. Son été est plutôt bon, mais dans le désert la concurrence est tellement rude qu’une mauvaise sortie peut vite vous coûter très cher.

La Summer League est un marathon, pas un sprint. La régularité ? C’est ce qu’il y a de plus important à Vegas. Une mauvaise performance et vous pouvez vite vous retrouvez dans les mauvais papiers des scouts. Coby White et Nic Claxton restent des prospects intéressants, mais attention à ne pas se cramer avant la ligne d’arrivée. 

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top