Celtics

Preview Bucks – Celtics, Game 5 : vous le sentez arriver, le dernier match de Kyrie sous le maillot des Celtics ?

Kyrie Irving Boston Celtics

On en connaît un qui n’a pas intérêt à passer à côté de son match ce soir…

Source image : YouTube

Gagner ou rentrer à la maison ! Voilà tout l’enjeu de cet acte V entre Bucks et Celtics. Une défaite de plus face aux Daims et ce serait déjà les vacances du côté de Boston. On ne veut pas mettre la pression à Brad Stevens et ses hommes, mais ce n’est pas ce qui était attendu à la veille de cette saison 2018-19.

Oh qu’il risque d’être bouillant le Fiserv Forum cette nuit. C’est tout Milwaukee qui va se ruer dans l’antre des Bucks pour aider Giannis Antetokounmpo et ses potes à en finir avec les Celtics. À chaque gros dunk du Freak, à chaque gros three de Khris Middleton, à chaque grosse brique de Marcus Smart, c’est pas moins de 17 500 personnes qui hurleront à la gloire des Daims. Si les Celtics semblaient partis pour offrir une sacrée résistance aux hommes de Mike Budenholzer en sortie de Game 1, c’est désormais une impression d’impuissance qui leur colle à la peau tant la bande à Giannis semble sûre de sa force. Perdre la première bataille devant son public, qui plus est avec un écart conséquent à l’arrivée, avant de remporter les trois suivantes sans paniquer le moins du monde, c’est fort, très fort. Les Celtes n’arrivent pas à calmer l’attaque de Milwaukee et pire, de l’autre côté du terrain, l’adresse n’est pas au rendez-vous. Hormis les quelques posters de Jaylen Brown sur le Grec, difficile de se souvenir de certaines séquences offensives marquantes du côté des Celtics. Essayer tant bien que mal de freiner le futur MVP de régulière tout en s’occupant de ses copains qui font un boulot monstre depuis trois matchs et trouver du rythme en attaque, voilà la seule chance qu’a Boston de se maintenir en vie. Oui, ça paraît logique de dire ça, mais Uncle Drew et ses coéquipiers sont bien loin d’y parvenir depuis le Game 2. De leur côté, les Daims n’ont qu’à continuer de suivre leur plan de jeu et tout ira bien. Un Giannis en mode rouleau compresseur et des lieutenants au diapason et c’est toute l’équipe de Boston qui rentrera la tête à l’envers à la maison. Et pour couronner le tout, le combo guard Malcolm Brogdon devrait faire son retour après quasiment deux mois d’absence. Bref, ça sent la fin pour les Verts.

Des déclarations sujettes aux railleries, une campagne de Playoffs plus que moyenne jusqu’à présent et un rôle de leader qui pose de plus en plus de questions, inutile de dire que la saison de Kyrie Irving n’est pas toute rose, à tel point que sa présence au sein du roster de Danny Ainge l’année prochaine semble de moins en moins probable. Lorsqu’il a débarqué du côté de Boston, Uncle Drew souhaitait devenir le leader qu’il ne pouvait être à Cleveland. Résultat ? Il est aujourd’hui critiqué de toute part pour son manque de leadership. Il ne faut pas oublier non plus que l’objectif des hommes de Brad Stevens était assez clair en début de saison : faire mieux que la saison dernière et donc atteindre les Finales NBA. En étant menés 3-1 face aux Daims, l’objectif semble compliqué à atteindre. Et devinez qui en subira les critiques en premier ? Kyrie, évidemment. En tant que meilleur joueur de l’effectif et en tant que joueur bagué, c’est de son devoir de conduire ses coéquipiers à la victoire. Or, force est de constater qu’il est loin d’y arriver, en atteste ses derniers matchs plutôt crades (9 points lors du Game 2, un joli 8/22 au tir lors du Game 3 avant d’enchaîner avec un magnifique 7/22 lors du dernier match). Loin, très loin de ce que l’on peut attendre d’un tel joueur. En plus de ces difficultés rencontrées sur le terrain, les incertitudes concernant son avenir chez les C’s n’ont pas cessé d’enfler, tout comme les rumeurs l’envoyant chez les Knicks ou chez les Nets. Si la clique de Brook Lopez fait le boulot ce soir et qu’elle sort sèchement les Celtics 4-1, ne serait-ce pas là un pas de plus vers une rupture entre Uncle Drew et la ville de Boston ? Wait and see

Le Greek Freak et sa bande vont-ils finir le boulot dès ce soir ou va-t-on assister à un sursaut d’orgueil de la part des Celtes ? Si les fans de Milwaukee sont plus confiants que jamais, ceux des Celtics le sont évidemment beaucoup moins… pour l’avenir de la série, mais aussi pour l’avenir de Kyrie. 

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top