Spurs

Preview Spurs – Nuggets, Game 6 : vous reprendrez bien un peu de rab’ ?

Spurs Nuggets Game 6

« En route pour le Game 7 ! Essayez de m’en empêcher ! »

Source image : YouTube

La série la plus équilibrée du premier tour est de retour dans le Texas. Les Spurs, battus lors du Game 5, sont dos au mur et doivent s’imposer. Pour les Nuggets, il s’agira d’en finir tout de suite et de s’éviter la pression d’un Game 7 à la maison.

Est-ce que les Nuggets ont enfin pris la mesure des Spurs ? Après trois premiers matchs très serrés, les coéquipiers de Nikola Jokic ont semble-t-il pris leurs marques face aux hommes de Gregg Popovich. Une victoire claire à l’AT&T Center dans le Game 4 (117-103), puis un second succès en patron à la maison (108-90), et voilà Denver en position de clore la série, cette nuit, à 2h du matin. Menés par un Joker en mode grand garçon, qui flirte avec le triple-double sur la série (19,6 points, 11,6 rebonds, 9 passes décisives), les hommes de Mike Malone ont surtout trouvé la réponse au gros problème Derrick White. Alors qu’il tournait à 23 points de moyenne sur les trois premières manches, l’arrière des Spurs a été limité à 20 points en cumulé sur les deux matchs suivants. Gary Harris a commencé à défendre sérieusement, même si en joueur intelligent qu’il est, White ne déchire pas totalement au tir (8/19). Toutefois, avec son impact limité, les choses apparaissent plus simples pour les Pépites. Tant que le banc des Spurs ne sera pas en mesure de faire de grosses différences, il restera toujours DeMar DeRozan et LaMarcus Aldridge à surveiller de très près… mais c’est à peu près tout.

Le duo de choc du Texas tourne tout de même à 41,6 points, 15,6 rebonds et 5,8 passes décisives de moyenne sur la série. Du solide, et il faudra faire encore mieux pour prolonger un peu plus les réjouissances. Car cette série est kiffante à suivre, et qu’on signerait bien pour un Game 7 au couteau dès le premier tour. Les Clippers peuvent nous faire rêver, mais c’est avec Nuggets – Spurs qu’on aura l’issue la plus incertaine. Retrouvé depuis deux matchs, Jamal Murray pourrait faire figure de game changer. Avec son meneur canadien solide au shoot, comme il l’a été lors des deux dernières victoires, Denver a simplement plus d’armes que les Spurs. Repositionner Will Barton en sortie de banc a été un joli coup tactique de la part de Mike Malone, surtout dans le Game 4, ponctué par un 17/5/3 à 7/11 de la part du dunkeur fou. Et que dire de la performance de Torrey Craig dans le Game 5. Facteur X de son équipe, l’ailier sorti de nulle part a posé un gros 18/8 à 6/9 au tir. De quoi compenser l’inconstance de Paul Millsap, qui a certes beaucoup de boulot en défense avec Aldridge, mais qui doit faire mieux que 12,4 points et 4,4 rebonds de moyenne sur la série. Surtout quand on est payé 29,7 millions la saison.

C’est win or die pour les Spurs ce soir, et on ne prend pas trop de risques en disant que Gregg Popovich ne se laissera pas éliminer sans combattre. San Antonio sera prêt pour la bataille, à Denver de répondre présent et de finir le job loin de la maison. Sinon, ce sera un Game 7 tout bonnement irrespirable qui sera disputé au Pepsi Center. On va pas se mentir… on en a un peu envie quand même, non ?

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top