Playoffs NBA

Home court disadvantage : les visiteurs ont fait un perfect ce week-end, simple choke ou nouvelle tendance ?

not-in-my-house playoffs

Bah du coup si.

Source image : YouTube

Les gros ont montré les muscles ce week-end en NBA. Que ce soit en Game 3 ou 4, les têtes de série étaient toutes en déplacement ces deux derniers jours mais elles n’étaient pas là pour faire de la figuration. Huit matchs… huit victoires à l’extérieur. Prends ça le home court advantage !

Ça avait commencé avec les victoire des Sixers à Brooklyn et le mouvement a été suivi par les Nuggets, les Bucks, les Rockets, les Celtics, les Warriors, les Raptors et les Blazers, tous vainqueurs on the road cette fin de semaine. Ce week-end n’était pas un temps à aller supporter son équipe à domicile. Plus largement, il y a déjà eu 16 défaites des locaux lors des 30 premières rencontres disputées depuis le début de cette postseason. Flippant quand on sait que les victoires à l’extérieur n’ont été majoritaires qu’une seule fois dans l’histoire des Playoffs sous ce format. Il pourrait donc y avoir une deuxième cette année, même si beaucoup de matchs restants sont des balles de match à domicile et que le bilan devrait donc se rééquilibrer. C’est encore plus impressionnant lorsqu’on sait que lors des Playoffs de la saison dernière, 71% des victoires étaient à domicile, ce qui constituait le plus haut pourcentage depuis 2008. Cette statistique nous fait dire qu’il est encore bien tôt pour parler de nouvelle tendance et il faudrait que cela se confirme sur la longueur. Aujourd’hui, on mettrait plus cela sur le compte du choke des « grosses » équipes au début des Playoffs à domicile. Des teams comme les Raptors, les Sixers, les Nuggets ou encore les Warriors ont vite concédé l’avantage du terrain et ont toutes voulu montrer que ce n’était qu’un accident en le récupérant immédiatement à l’extérieur.

Alors, quelles conséquences pour le reste de ces Playoffs ? Déjà, comme dit précédemment, beaucoup d’équipes auront envie de conclure dès le prochain match à la maison mais il reste une série de ce premier tour qui a encore beaucoup d’intérêt et notamment autour de cette question d’avantage de terrain. Le Spurs – Nuggets en est à 2-2 et chaque équipe l’a déjà emporté hors de ses bases. Si bien que l’on se demande si les deux matchs à jouer dans le Colorado sont vraiment un avantage pour la bande de Mike Malone. Le fait que cela devienne une question prouve cet étrange phénomène sur ce début de Playoffs. Ce genre d’interrogation pourrait également influencer la suite de la compétition. Des équipes qui n’auront pas l’avantage du terrain plus tard comme les Celtics, les Sixers ou encore les Rockets n’auront pas peur et seront boostés dans leur confiance en sachant que recevoir n’est pas forcément un gage de victoire. Ça nous annonce donc une suite de postseason folle avec des séries longues et des retournements de situation absolument fous. Plus que jamais, les conclusions hâtives seront de sortie et devront être jetées à la poubelle dès le lendemain.

Les supporters devront s’habituer, sur cette campagne de Playoffs, aller voir des matchs de son équipe à domicile promet souvent des défaites et des retours en voiture très longuets.

Source texte : AP via NBC Sports

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top