News NBA

Adam Silver toujours intéressé par des tournois de mi-saison : le changement ne s’arrête jamais en NBA

Adam Silver

Le crâne luit de nouvelles idées et les oreilles sont à l’écoute de nouvelles propositions.

Source Image : YouTube

Hier, suite au meeting annuel de fin de saison de la Ligue, Adam Silver a tenu une conférence de presse et s’est exprimé sur les changements potentiels autour de la structure d’une saison NBA. Beaucoup d’options ont été exprimées mais c’est celle du tournoi en milieu de saison qui semble avoir frappé dans l’œil du commissionnaire.

Visiblement, le système classique des 82 matchs de saison régulière mérite d’être modernisé pour Adam Silver et il n’a pas hésité à le dire hier lors d’une conférence de presse. Selon lui, le format actuel de la saison n’est pas idéal pour les fans et on sait que la NBA veut constamment offrir le meilleur produit possible à son public.

« Même si les joueurs jouent l’ensemble des 82 matchs, ce n’est pas la meilleure manière de présenter les choses vis-à-vis des fans. Je pense qu’il faut savoir prendre du recul et se souvenir qu’en fin de compte, le plus important, ce sont les fans, surtout que le paysage médiatique change tout comme les bouquets de télévision payante, et on pourrait arriver dans un monde où il faudra gagner le soutien du spectateur chaque soir. […]

Je suis d’un côté un traditionaliste mais de l’autre, le format de compétition que nous avons en ce moment avec les 82 matchs de saison régulière a 50 ans et il n’y a rien de magique par rapport à ça. »

Anticiper puis s’adapter afin de maximiser les audiences, voici la mission constante d’Adam Silver. Alors, de nombreuses options sont étudiées pour redynamiser le championnat, comme y ajouter des événements qui sortent un peu du lot. Par exemple ? Des tournois à la mi-saison :

« Je suis particulièrement intéressé par différents types de formats, des tournois de mi-saison par exemple, car même en acceptant que les joueurs aient autant de kilomètres parcourus au compteur, il y a peut-être de meilleures façons de présenter les choses. En supposant qu’ils vont jouer 82 matchs, peut-être qu’il devrait y avoir un certain nombre de matchs en régulière et qu’il devrait y avoir deux tournois pendant la saison. »

On ne sait pas encore bien quels seraient les enjeux de ces tournois, on peut imaginer qu’ils seraient comme des coupes dans le football. Silver sait que les spectateurs américains ne sont pas habitués à ces objectifs multiples autour d’une même Ligue mais c’est effectivement quelque chose de très développé dans le monde du ballon rond.

Ce n’est pas la seule idée qui a été retenue par notre cher commissionnaire mais c’est sûrement la plus révolutionnaire. D’autres changements potentiels ont le mérite d’être étudiés, notamment par rapport à l’épidémie de load management qui a particulièrement frappé la NBA cette saison. On le sait, la saison régulière est longue et intensive pour les joueurs et plusieurs stars ont raté un certain nombre de matchs pour se reposer afin de limiter les risques de blessures (coucou Kawhi), souvent au grand dam des fans. Pour remédier à ça, Adam Silver continue d’étudier le calendrier, que ce soit par rapport au nombre total de matchs ou l’étalement de ces matchs sur une durée peut-être plus longue. Autre solution envisagée, réduire tout simplement les minutes.

« On pourrait aussi s’intéresser au nombre de minutes par match. Dans les matchs internationaux ou universitaires, les rencontres durent 40 minutes et non 48 minutes comme chez nous. Ça peut être une autre solution pour réduire le load-management. »

Donner plus d’intérêt à la saison régulière et trouver des solutions pour garder les joueurs en bonne santé afin qu’ils ratent le moins de matchs possible vis-à-vis des fans, voici deux chantiers principaux qu’Adam Silver a en tête. Beaucoup d’enjeux et donc beaucoup d’options évoquées, le paysage de la NBA devrait encore changer dans les années à venir.

La conférence de presse d’Adam Silver fut intense et animée hier. Le patron de la Ligue a plein d’idées dans son crâne chauve et pourrait bien mettre en place de grosses réformes dans un futur proche. Mais pour cela, il devra aussi convaincre les joueurs et les équipes.

Source : ESPN

2 Commentaires

2 Comments

  1. Sam

    13 avril 2019 à 16 h 30 min at 16 h 30 min

    J’espère que les propriétaires de franchise qui ne sont pas encore seriné à la société du spectacle vont comprendre que cette idée est purement mauvaise. « Le progrès pour le progrès » c’est vraiment une idéologie à la con.

  2. El barbudo

    13 avril 2019 à 20 h 18 min at 20 h 18 min

    J’en parlais avec un pote (d’un tournoi à élimination directe), et je vois qu’Adam Silver a donc eu écho de ma discussion !
    La saison est trop longue (82 matchs, ça fait énorme), quand un système classique de match aller et retour ferait l’affaire (en rajoutant pourquoi pas quelques franchises comme il est question aussi).
    Il faudrait donner à cette « coupe » un intérêt certain, mais avouez qu’un tournoi à élimination directe (donc aucun droit à l’erreur), ça aurait de la gueule.
    Huit têtes de séries, le reste est tiré au sort, invitation des meilleurs clubs européens pour faire un tableau à 32 équipes.
    En un lieu unique genre summer league, étalée sur deux semaines, ça fait au max 5 matchs à jouer pour le vainqueur en 10 à 14 jours. C’est plus que jouables.
    Pour les dates, je trouve qu’en avant saison, ce serait pas mal (entre mi-septembre et mi-octobre, début de la régulière).
    Enfin, je suis aussi on ne peut plus d’accord pour raccourcir les matchs à 40mn (comme partout ailleurs).
    Avec la méthode américaine (pubs, temps morts interminables, etc…), les matchs sont trop long à regarder en intégralité.
    J’espère que ces mesures arriveront vite !

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top