Grizzlies

Chandler Parsons va rejouer avec les Grizzlies : la phrase la plus improbable que vous lirez aujourd’hui

Chandler Parsons

Le plus grand cauchemar des fans est de retour pour les hanter.

Source Image : @MemGrizzlies

Retournement de situation à Memphis puisqu’un mois après avoir décidé de se séparer de Chandler Parsons, les Grizzlies semblent avoir changé d’avis. On croyait à un coup de pub des marques de farine pour la Chandeleur mais c’est une nouvelle tout ce qu’il y a de plus sérieux. L’ancien joueur des Mavericks devrait même rejouer au basket, phrase improbable il y a encore quelques semaines.

On ne va pas vous refaire le topo sur l’affaire Chandler Parsons, vous connaissez déjà le dossier par cœur. Le mec a probablement le contrat plus pété de toute la Ligue devant Chris Paul, ne joue quasiment pas et lorsqu’il rentre sur le parquet ses statistiques sont négatives au point qu’on se demande parfois s’il est toujours capable de poser un pied devant l’autre. On peut le dire sans être trop méchant, l’ami Chandler représente le pire rapport qualité/prix de toute la NBA. Mais bon, Chris Wallace et son staff se tout de même dit qu’ils pourraient peut-être réussir à le trader à la deadline alors qu’il n’avait joué que trois matchs depuis octobre. Bien entendu, même si l’ailier était disponible et apte à la pratique du basket selon le staff médical de Memphis, personne n’a voulu s’emparer du boulet. Il faudra donc attendre au moins jusqu’à la prochaine Draft pour échanger l’ancien joueur de Cholet pour le management des Oursons, et en attendant, pour que sa valeur remonte, les génies aux commandes de la franchise ont encore une une brillante idée : faire jouer l’estropié de service selon Tim MacMahon d’ESPN.

« J’ai hâte de revenir sur le terrain depuis que j’ai été déclaré apte à jouer, le 21 décembre dernier. Je suis heureux que les Grizzlies me donnent cette opportunité. Je me suis entraîné dur à Los Angeles le mois dernier j’espère avoir la chance de rejouer cette saison. Je suis prêt à retourner à Memphis pour aider mon équipe de quelque manière que ce soit. »

Le 38ème choix de Draft sera donc de retour en short à partir du 22 février pour la rencontre face aux Clippers. De quoi lui laisser encore une dizaine de jours de préparation avant de revenir en forme après le All-Star Break. Son contrat de 94 millions de dollars sur quatre ans expirant en 2020, les Grizzlies vont sûrement vouloir prouver qu’il est encore un joueur correct pour essayer de le refourguer à une équipe incrédule ou souhaitant faire de la place dans son cap l’été suivant. L’idée de le faire jouer est donc plutôt maline pour la franchise d’Elivs puisqu’après le départ de Marc Gasol à Toronto, le tanking est la seule issue pour eux. On peut affirmer sans trop trembler que ce n’est pas Parsons qui va amener la franchise à 50 victoires cette saison, même si les dirigeants n’étaient pas de cet avis en 2016, et donc l’aligner sur le parquet ne peut être que bénéfique pour tenter de verrouiller un pick dan le Top 8, chiffre au-delà duquel le choix reviendrait à Boston. Du coup tant qu’à faire, au lieu de le couper bêtement et de payer quand même leur ailier, ils le feront revenir à la compétition une fois le All-Star Break passé. Malin les Grizzlies.

Jolie réflexion pleine de bon sens pour les Grizzlies, et même si cette galère est entièrement de leur faute, on espère que ce la leur permettra de se débarrasser du contrat plus toxique qu’un déchet radioactif de Chandler Parsons. Le 22 février, soyez tous devant votre télé pour son retour face aux Clippers ! Non, on rigole, ne vous infligez pas ça tout de même.

Source texte : ESPN

Les visiteurs ont tapé :

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top