Celtics

Gordon Hayward est redevenu Gordon Hayward : 35 points à 14/18, c’était la guerre dans la défense des Wolves

Cette nuit, les Wolves rendaient visite aux Celtics pour une rencontre qui sonnait comme un véritable test pour les deux équipes. Privés de Kyrie Irving, les locaux s’en sont finalement remis à… Gordon Hayward qui a fait la totale aux hommes de Tom Thibodeau, et ce pour la deuxième fois de la saison. 

Les joueurs de Minnesota vont commencer à se demander si l’ailier des Celtics n’a pas une dent contre eux puisque le joueur a sorti ses deux meilleures prestations de la saison contre la même équipe. Cette nuit, c’est encore du banc que Gordon Hayward est sorti et, encore une fois, il a su trouvé la clé pour percer le verrou défensif de Thibs pour finir à 35 points et 5 passes tout en shootant à 14/18 ! Step-back, en drive, main gauche et main droite, quand il ne canardait pas de loin, on a retrouvé le joueur qui était adulé du côté d’Utah le temps d’une nuit, d’une trentaine de minutes.

Au milieu des années 80, Larry Bird avait rendu hommage à Michael Jordan en expliquant que « Dieu s’était habillé en MJ le temps d’un match » et bien ce soir, « Gordon Hayward s’est habillé en Gordon Hayward ». Pas besoin de comparatif divin ou d’une légende du jeu, nous savons tous le talent que possède l’ailier et sa saison en demi-teinte s’explique par ses difficultés à récupérer pleinement de ses capacités physiques mais aussi à passer ce cap mental qu’il n’a pas pu franchir la saison dernière. Le joueur est toujours assimilé au Jazz et sa blessure additionnée à son salaire lui mettent une sacrée pression sur les épaules, une pression et des attentes qu’il ne parvient pas toujours à gérer. Mais ce soir, c’est bien le All-Star que nous avons vu sur le parquet, communiant avec un public du TD Garden tout acquis à sa cause, trop heureux de retrouver le joueur qu’ils attendaient depuis presque un an et demi désormais. On ne vas pas débattre maintenant de la suite de la saison de Gordon Hayward mais ce qui est sûr c’est que le joueur qu’on a vu cette nuit est un All-Star en puissance et un membre du cinq des Boston Celtics.

Côté Wolves, on aura bien tenté de revenir dans le match grâce, notamment, à un troisième quart-temps très bien géré où ils ont remonté douze points à leurs hôtes. Les leaders Wiggins et Towns ont été très convaincants avec 59 pions à eux deux, bien secondés par un Tyus Jones présent au scoring et à la passe (14 points, 9 passes). Malheureusement pour eux, le reste de l’équipe n’a pas fourni l’aide nécessaire et aucun des huit autres joueurs utilisés durant ce match n’a atteint les dix unités, insuffisant pour espérer l’emporter.

On a retrouvé Gordon Hayward cette nuit au TD Garden et cela faisait très longtemps qu’on ne l’avait pas vu. Il ne reste plus qu’a confirmer cette bonne prestation sur la durée afin de prouver que les jours difficiles sont bel et bien terminés : face à la pépite Luka Doncic dans deux jours ? Ce sera toujours à Boston, et on a hâte.

Boxscore Celtics vs Wolves

Boxscore Wolves vs Celtics

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top