Mode

Séance de tatouages avec Kyle Kuzma : le joueur des Lakers dévoile ses tattoos pour GQ

Tu sais que tu deviens une star quand GQ te demande de te foutre à poil devant une caméra afin de raconter l’histoire derrière tes tatouages. Kyle Kuzma est le dernier invité, on fait chauffer l’aiguille avec le scoreur des Lakers.

Ah, les tatouages… C’est toujours le grand show en NBA, et le grand bordel également. Entre ceux comme Marcin Gortat qui se font le logo de Jordan sur le mollet ou ceux comme Kevin Durant qui se gravent un Rick James sur la peau, on est jamais vraiment en manque de surprises. Et à Los Angeles, en ce moment ? C’est bien Kuzma qui fait le buzz. D’abord drafté en croisant les doigts par les Lakers, Kyle est rapidement devenu une des options les plus stables de la franchise californienne, au point d’en faire aujourd’hui le bras droit de LeBron dans l’attaque de Luke Walton. Mais si son jeu séduit, ses tatouages sont aussi capables d’attirer les regards. De nombreuses références bibliques pour l’ailier-fort, qui a aussi une attache toute particulière envers sa famille puisqu’il a le nom de ses frères et sœurs sur le poignet. Né à Flint, dans le Michigan, Kuzma sait aussi rendre hommage à sa cité de cœur en encrant la ville sur son corps, tout comme Space Jam qui a marqué l’enfance du basketteur. Ceux qui ont vu le film ne peuvent oublier la scène durant laquelle Bugs Bunny tend la fausse potion magique de la mi-temps à Michael Jordan, une image qui a marqué Kyle et qu’il a adapté à sa cuisse en y mettant son propre blase. Ajoutez un signe peace, une balle de basket, quelques clins d’œil à Allen Iverson ou Chris Andersen et vous obtenez un multi-tatoué qui ouvre les portes de son petit jardin secret à GQ.

Les visiteurs ont tapé :

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top