Timberwolves

Preview Timberwolves – Celtics : de nouveau mordant, Boston doit croquer du loup

celtics

Grosse prestation attendue pour les Celtics ce soir

Source image : NBA League Pass

Belle affiche ce soir dans le Minnesota où les Timberwolves accueillent les Boston Celtics pour un match qui risque d’être serré jusqu’au bout. Les deux équipes se remettent d’un début de saison crispant et sont en forme actuellement, attention à la rechute. Match à suivre au Target Center à partir de 2h du matin. 

C’est l’histoire de deux équipes qui ont attaqué la saison avec un peu trop de certitudes. L’une croyant que la route des Finales lui serait ouverte dès lors que le King était parti, l’autre estimant qu’un joueur frustré était un joueur comme les autres : deux belles erreurs. Honneur aux Wolves qui reçoivent et leur Butler Drama de l’été.

Cela faisait longtemps qu’on avait pas eu un joueur qui voulait voir ailleurs si l’herbe est plus verte, ah non en fait, ça arrive chaque année désormais. La bombe est tombée début septembre pour Minnesota, lorsque Jimmy Butler, le co-leader de l’équipe, décide qu’il n’en peut plus des gamineries de ses coéquipiers et qu’il est temps de bouger, de préférence sur un gros marché parce qu’il y a de la maille à se faire dans un an. Durant de longues semaines, nous allons assister à un foutoir pas possible avec des histoires plus improbables les unes que les autres : Butler cocufie Towns, Butler clash tout le monde à l’entraînement, il fait le show avec les fans adverses, il n’a pas envie de jouer, au point que Tom Thibodeau affirme certains soirs qu’il n’est pas sûr de pouvoir compter sur son joueur ou non… tout simplement incroyable. L’exemple type d’une franchise, prise en otage par un seul joueur et qui tarde tellement à agir qu’elle détruit son début de saison et le mental de certains de ses joueurs : un intérieur plutôt bon qui ne mettait plus un pied devant l’autre pour vous faire un dessin.

La diva, enfin partie à Philadelphie, les loups ont pu repartir de l’avant dans une ambiance de nouveau sereine, avec des rôle players parfaitement compatibles avec les joueurs en place. Robert Covington s’est déjà bien intégré dans le groupe avec le même rôle de sniper défensif qu’il tenait chez les Sixers. Il permet d’écarter les défenses pour un joueur comme Wiggins dont la principale force est d’attaquer le cercle. Dario Saric, pour sa part a rejoint la second unit de Minnesota qui en avait bien besoin derrière le renaissant Derrick Rose. L’équipe, qui était pathétique défensivement en début de saison, se met même à défendre de mieux en mieux depuis l’arrivée de son ailier. Sur les 8 derniers matchs, les Wolves n’ont jamais encaissé plus de 103 points : à titre de comparaison, Indiana est la meilleure défense de la ligue en points encaissés avec 102,2 points pris par match, preuve du potentiel défensif de cette équipe derrière un coach qui a toujours été un expert de ce côté du terrain.

On pourrait donc assister à un choc très défensif puisque Boston est également solide dans ce secteur. 4ème défense du pays après avoir été n°3 l’an dernier, c’est une constante  chez les protégés de Brad Stevens, qui se cherchent par contre en attaque. Avec la 21ème attaque du championnat, les Celtics prouvent qu’ils ne sont pas des foudres de guerre, alors qu’il est évident qu’ils ont le potentiel pour l’être. Leurs résultats sont toujours irréguliers mais les deux dernières rencontres ont laissé entrevoir de belles améliorations derrière l’intégration de Marcus Morris et de Marcus Smart dans le cinq. Avec ces deux joueurs, les hommes du trèfle retrouvent en hargne et ils n’ont pas tremblé pour se défaire de New Orleans et de Cleveland, une première depuis longtemps. La constante de ces deux performances est l’absence de joueurs normalement titulaires chez les Celtics : Hayward est désormais le leader du banc, Jaylen Brown est absent depuis deux matchs et Horford a raté le dernier, à se demander si les celtes ne préfèrent pas être en difficulté pour sortir leur meilleur basket, avec les tripes. La rencontre de ce soir contre les Timberwolves est un test intéressant car une victoire avec la manière, malgré le back-to-back, mettrait vraiment la franchise la plus titrée sur de bons rails pour attaquer vraiment, et enfin, sa saison.

Gros match au Target Center entre Minnesota et Boston. Attention, les jambes des Celtics pourraient peser lourd ce soir après la victoire d’hier contre Cleveland, mais remporter ce match est capital pour eux afin d’engranger de la confiance et d’envoyer un signal, leur saison est enfin lancée. 

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top