Sixers

Jimmy Butler en lâche une petite pour les Wolves : « C’est bien plus amusant de jouer avec ces gars là »

Jimmy Butler
Source image : NBA League Pass

Après avoir lâché une douce performance sur le Jazz dans la victoire des Sixers cette nuit, Jimmy Butler s’est senti probablement obligé de faire une dédicace à son ancienne franchise. Dédicace, oui, mais pas super positive.

Il adore le trashtalking, il aime fanfaronner, et ce soir il a le droit. Après avoir planté 28 points sur la tête de Utah et assuré le moneytime au Wells Fargo Center, Butler était forcément chaud et allait profiter du premier micro posé devant lui. Rappelons tout de même ceci, le transfert a eu lieu il y a une semaine seulement, mais l’animosité au sein des Wolves avec Jimmy a duré quelques temps à cause de son attitude. L’entraînement contre les titulaires afin de leur botter le cul, les you fucking need me to win alors que Minnesota est aujourd’hui à 3-0 en son absence, les embrouilles avec Karl-Anthony Towns et Andrew Wiggins, tout ça a fait que l’arrière devait exploser et ce n’est que le début des petites piques envoyées vers les Wolves. On a d’ailleurs tous enregistré les deux dates des futurs matchs entre Minnesota et Philadelphie cette saison ce sera absolument immanquable quand on voit le niveau de sel qui coule dans les veines de Jimmy actuellement ainsi que de manière permanente. Mais ça, c’est pour plus tard. D’abord, il y a la réaction de cette nuit. Dégoulinant de sueur en sortie de victoire, Butler a répondu à quelques questions et n’a pas hésité à envoyer un clin d’oeil à Tom Thibodeau et compagnie, histoire de les garder bien sous pression en cette moitié de mois de novembre. Chacun sa façon d’interpréter le message, mais il faut quand même peu d’études supérieures pour comprendre que c’est bien dirigé vers ses anciens coéquipiers…

“C’est tellement bon de gagner. C’est bien plus amusant de jouer avec ces gars là. Tout le monde veut gagner, et quand y’a un coéquipier qui fait une erreur, il suffit de leur parler. Personne ne prend quoi que ce soit personnellement, tout le monde fait son travail. Chacun sait très bien jouer au basket, et tout le monde veut agir dans le bon sens, même quand on se trompe. C’est un jeune groupe talentueux, qui bosse dur, leur envie de gagner est incroyable. J’adore de groupe, ils veulent gagner et on va essayer de continuer à aller dans cette direction.”

Gaminerie ? Trashtalking ? Sur quel pied danser ? Même si on peut trouver ça gonflé de la part de Butler, qui va devoir cravacher avec les Sixers pour prouver qu’il est l’élément manquant afin qu’ils règnent sur la Conférence Est, le clin d’oeil piquant est appréciable. Disons qu’aussi bas que ce soit, surtout que ça n’a pas grand chose à faire là à ce moment précis de la soirée, le fait de maintenir le feu un peu allumé entre lui et son ancienne franchise est un bla-bla qu’on peut valider en fermant les yeux. Ce qu’il faudra évidemment vérifier maintenant, ce sont les choses suivantes. D’abord, le développement de ses jeunes coéquipiers, car Jimmy a déjà évolué avec des dents de lait bourrées de talent, mais la sauce n’a pas plus pris que cela. Ensuite, l’évolution de la situation dans le Minnesota, car si les loups commencent à enchaîner les victoires et contrent totalement le discours de Butler en développant un pur esprit de groupe, là ça va faire mal. Enfin, le bilan des deux franchises, car même si Philly est attendu plus haut dans son classement de conférence, les Wolves gagneront la « bataille » dans le cas où Towns et compagnie restent dans le Top 8 de l’Ouest sans la présence de Jimmy. De la bataille de maternelle, pour le moment, mais qui ne fait que préchauffer le futur rendez-vous entre Butler et les Wolves plus tard dans la saison.

Ah, c’est sûr, c’est plus fun de jouer avec Ben Simmons le distributeur de caviars et Joel Embiid le chambreur. Maintenant, va falloir empiler les succès et éviter une sortie au 1er tour des Playoffs, sous peine de passer pour un sacré clown un peu salty.

Source : NBA League Pass

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top