Sixers

Kyle Korver intéresserait les Sixers : vers un retour à la maison du sniper pour boucler la boucle ?

Kyle Korver

Besoin de louper des tirs du corner en Finales pour les Sixers ?

Source Image : YouTube/ESPN

Les Sixers tiennent désormais leur Big Three depuis l’arrivée de Jimmy Butler mais ils n’ont pas fini d’agiter le marché des transferts. La défaite d’hier soir contre Orlando (111-106) n’a fait que souligner le manque de profondeur de l’effectif. Surtout en comparaison avec les rosters très complets de Toronto, Boston ou même Milwaukee. L’arrivée des renforts est imminente à Philadelphie.

Dans la NBA moderne, les équipes ont besoin de shoot sur tous les postes pour espérer gagner un titre. Surtout contre Golden State, Houston, et leurs armées de pyromanes. A ce niveau-là, les Sixers ne sont pas au mieux. En dehors de J.J. Redick, les tirs du parking ne tombent pas souvent dedans en ce début de saison. S’ils sont cinquièmes de la Ligue au nombre de tirs à trois points réussis, l’équipe n’est que vingtième au pourcentage avec un faible 34% de réussite. Les départs de Marco Belinelli et d’Ersan Ilyasova durant l’été associés au trade de Robert Covington n’arrangent pas leurs affaires. De plus, avoir Markelle Fultz et Ben Simmons dans un roster, c’est l’assurance de devoir investir dans des casques de chantiers du coté du Wells Fargo Center. Pour l’instant, Kyle Korver est la cible principale du front office d’après Marc Stein du New York Times, lui qui avait justement débuté sa carrière dans la cité de l’amour fraternel. Un retour à la maison qui pourrait l’aider à se remettre d’un début de saison difficile à Cleveland et de boucler la boucle à l’âge de 37 ans.

« Les Sixers, en manque de shooters, restent très intéressés par l’acquisition de Kyle Korver. Mais ce sera très compliqué sans le contrat expirant de 8,6 millions de dollars de Jerryd Bayless, qui pourrait faciliter un trade. Korver est dans sa deuxième saison d’un contrat de trois ans avec les Cavaliers, lui qui avait été signé en 2017 à hauteur de 22 millions de dollars. Les Sixers ont malheureusement envoyé Bayless dans le trade avec Butler pour équilibrer le salary cap. »

Il va falloir faire des sacrifices du côté de la franchise de Joel Embiid pour pouvoir accueillir le sosie d’Ashton Kutcher. Les Sixers doivent évacuer à peu près 7 millions et demi de dollars de salaires pour espérer pouvoir faire affaire avec Cleveland. Ces derniers n’ont plus rien à attendre du vétéran et de leur saison. Dès lors, ils vont très probablement activer les chenilles du tank d’ici peu de temps. En revanche, rien ne les oblige à faciliter l’échange. Koby Altman connaît la valeur sur le marché de Kyle Korver et il pourrait certainement réclamer des picks de draft pour reconstruire son équipe plus rapidement. Les dirigeants de Philly ont plusieurs choix possibles. Ils peuvent par exemple proposer un package composé de Mike Muscala et de Justin Patton. Mais cela affaiblirait durablement leur secteur intérieur. Markelle Fultz pourrait également faire partie d’un échange, néanmoins la cote du joueur est au plus bas dans la Ligue. Et enfin, Zhaire Smith, le rookie qui n’a toujours pas disputé la moindre minute sous ses nouvelles couleurs, serait un asset intéressant pour Cleveland. Mais on voit mal les Sixers s’en séparer tout de suite au vu de son potentiel. Quoi qu’il arrive, ils devront lâcher du lest. Au risque d’affaiblir encore un peu la profondeur de leur équipe, pour accueillir le shooter de Cleveland. A double tranchant donc…

Il est certain que l’ajout d’un shooter comme Kyle Korver renforcerait encore une équipe des Sixers de plus en plus flippante sur le papier. Encore faut-il qu’Elton Brand réalise un tour de magie pour ne pas trop se faire plumer par les Cavaliers. Le Process est définitivement fini du coté de Philadelphie. On n’a plus peur de lâcher des tours de draft pour récupérer un vétéran. On peut s’attendre à voir la franchise ultra-agressive dans les semaines à venir. Après Trust the Process, Trust the Success !

Source texte : New York Times

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top