Blazers

Portland et Damian Lillard signent un partenariat avec BioFreeze : dans la continuité des Playoffs 2018

maillot Portland Trail Blazers

Ugh… c’est moche.

Source image : Twitter - @Blazers

Petit à petit, les franchises trouvent des sponsors pour remplir un peu plus leurs caisses. On était tous un peu retissant à l’arrivée de la pub sur les maillots, certaines épousent assez bien le jersey quand d’autres ne le font pas du tout. Amis fans des Blazers, on est dans le regret d’annoncer que celle de Portland correspond plutôt à la deuxième situation. Sans parler du nom qui nous fait penser à la dernière campagne de Playoffs…

24, c’est le nombre de franchises qui sont sous contrat avec une marque en NBA. Un processus commencé l’été dernier et qui va se poursuivre tant que les 30 équipes n’auront pas trouvé le petit patch sur leur maillot. Mine de rien, on attendait que ça se bouge dans l’Oregon, avec une équipe certes située dans un petit marché mais qui venait de réaliser une grosse régulière sous les assauts de Damian Lillard. Et bien c‘est désormais chose faite pour Portland qui a signé un partenariat avec la marque BioFreeze, une décision qu’on peut clairement considérer dans la continuité de la dernière campagne de Playoffs des Blazers. Pour ceux qui ne connaîtraient pas la marque, BioFreeze vend des gels anti-douleur… de quoi atténuer celle infligée par les Pelicans en avril dernier. Une bassine pleine de tubes pour calmer les maux du printemps 2018, on peut davantage comprendre la décision prise par le département marketing des Blazers. Désolé de s’acharner, mais c’est quand même très tentant, d’autant plus que Lillard a également signé avec la marque, et on ne peut pas dire qu’il a fait une grande post-season face à son géniteur Jrue Holiday.

« Damian Lillard a signé un contrat de plusieurs années avec Biofreeze, qui sera le patch des Trail Blazers. »

On s’est un peu moqué, mais il est temps de lâcher notre petit coup de gueule protocolaire. Portland possède de très beaux maillots, ce mélange noir, rouge et blanc est un pilier de la NBA. Et voilà qu’on nous rajoute un sponsor… vert, ce qui ne colle pas tellement avec le reste. Seule l’édition « Statement », toute rouge, s’en sort un peu mieux avec un patch blanc. Mais ce raté nous rappelle un peu le logo Rakuten, rouge, sur le maillot blanc des Warriors, alors que d’autres franchises s’en sont très bien sorties comme Cleveland avec Goodyear ou les Celtics avec General Electric. Pour les potentiels acheteurs de jerseys, rassurez-vous : en cas d’achat sur le NBA Store, il n’y aura que le swoosh de Nike de brodé sur votre merveille, sans patch. Les fans de Portland peuvent donc souffler un coup.

Que la NBA et les franchises souhaitent remplir encore plus les caisses, on le comprend. Mais manquer d’effort pour garder un certain esthétisme au niveau des jerseys, on apprécie moins. On va tout de même prendre sur nous, c’est pas comme s’il y avait un énorme logo « JOKER » au beau milieu du maillot.

Source texte : Twitter/@ShamsCharania

Les visiteurs ont tapé :

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top