News NBA

Les bookmakers de Las Vegas ont parlé : les over/under sont sortis, les Spurs n’ont pas été respectés

Dollars Salaires Contrats Lexique contract year

Sur qui faut-il miser pour s’acheter une villa à Beverly Hills cette année ?

Source image : CC0 Public Domain via www.publicdomainpictures.net

Après une nouvelle nuit probablement bien arrosée dans la cité du vice et du jeu, les bookmakers de la Wesgate Las Vegas SuperBook viennent de dévoiler le fameux over/under de chaque franchise, sorte d’estimation du nombre de victoires que remportera chaque équipe en 2018-19. Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il y a des choses à dire justement.

La saison à venir s’annonce palpitante, à la suite d’une free agency marquée par le départ de LeBron James des Cavs vers les Lakers et donc son choix de changer, pour la première fois de sa carrière, de Conférence, et le trade retentissant de Kawhi Leonard en échange de ce bon vieux DeMar DeRozan notamment. Il s’avère quasi-impossible de prédire ce qui va se passer, et on remercie donc les ricains (ainsi que l’alcool et les substances illicites) pour s’y être essayés. Sans vous faire mariner plus longtemps, voici les over/under des 30 franchises de la Ligue classées par Conférence, sur lesquels les parieurs pourront s’essayer cette année pour tenter de devenir riche et pourquoi pas s’acheter une villa à Beverly Hills pour devenir le nouveau voisin du King.

Conference Est

1- Boston Celtics : 57.5
2- Toronto Raptors : 54.5

2- Philadelphia 76ers : 54.5
4- Indiana Pacers : 47.5
5- Milwaukee Bucks : 46.5

6- Washington Wizards : 44.5
7- Miami Heat : 41.5

8- Detroit Pistons : 37.5
9- Charlotte Hornets : 35.5
10- Brooklyn Nets : 32.5
11- Orlando Magic : 31.5
12- Cleveland Cavaliers : 30.5
13- New York Knicks : 29.5
14- Chicago Bulls : 27.5
15- Atlanta Hawks : 23.5

Conference Ouest

1- Golden State Warriors 62.5
2- Houston Rockets 54.5
3- Oklahoma City Thunder 50.5
4- Utah Jazz 48.5

4- Los Angeles Lakers 48.5
6- Denver Nuggets 47.5
7- New Orleans Pelicans 45.5
8- Minnesota Timberwolves 44.5
9- San Antonio Spurs 43.5
10- Portland Trail Blazers 41.5
11- Los Angeles Clippers 35.5
12- Memphis Grizzlies 34.5
12- Dallas Mavericks 34.5
14- Phoenix Suns 28.5
15- Sacramento Kings 25.5

A l’Est, peu de changement. On remarque la montée en puissance des Sixers, justifiée par une fin de saison et des Playoffs très convaincants, tout en ayant démontré un potentiel totalement délirant pour les années à venir. Bien sûr, il ne faudra plus compter sur Cleveland, à moins que Gérard se décide à arrêter les soirées trop arrosées, ce qui ferait cependant baisser le PIB de l’Etat de l’Ohio… Un choix bien difficile pour lui. Les promesses d’Indiana, la stabilité des Wizards et le potentiel freak des Bucks sont aussi récompensés et considérés comme les têtes d’affiche de la Conférence Est. Évidemment les Celtics et leur sorcier Brad Stevens sont à la première place, suivi par LES spécialistes de la saison régulière, les Raptors qui doivent cependant gérer l’arrivée de Kawow. Pas une mince affaire avec le bordel qu’a foutu le garçon du côté du Texas durant les derniers mois.

Les relents de vodka ne commencent à se faire ressentir que pour la Conférence Ouest. Si l’on doit bien retenir une chose de ces pronostics, c’est bien l’absence des Spurs en postseason, ce qui serait une première en 21 ans ! Une éternité, la majorité des joueurs de la Ligue n’étant soit pas nés soit encore des poupons tout mignons jouant avec un hochet avec leurs petites mains ridicules à l’époque. Le départ de Kawhi (et de TP même si bon …), la gestion de cette affaire, le peu de mouvements de la franchise lors de la free agency sont tant d’éléments qui font baisser la cote des Texans, et ce malgré le renfort de DeMar DeRozan. Et puis forcément, qui dit LeBron à L.A. dit un spot en moins pour la concurrence. Son arrivée chamboule l’ordre établi, puisque les Lakers grimpent potentiellement à la quatrième place de la Conférence Ouest selon les bookmakers, soit un bond de sept places en un an ! L’impact du meilleur joueur en activité est donc quantifié à 13 victoires de plus pour les bambins de la cité californienne. Les jeunes pousses et le maître sauront ils s’unir pour confirmer les attentes, ou l’exploit est il trop grand pour eux ? C’est la grande question qui plane sur la saison des Lakers dans une Conférence où les Nuggets et le Jazz se doivent de confirmer les attentes, alors que les Blazers, malgré une belle saison régulière, glissent en dehors des Playoffs selon les mêmes estimations. Pas de suspens aux premières places, les Golden State All-Stars retrouvent la première place, talonnés par des Rockets légèrement affaiblis.

La free agency a rebattu les cartes, LeBron est désormais à l’Ouest, ce qui libère un spot à l’Est, mais en bouche un autre sur la côte pacifique. Le jeu des chaises musicales promet d’être épique, on a hâte d’y être !

Source texte : ESPN

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top