Cavaliers

LeBron James tape son 867ème match consécutif à minimum 10 points : un immense record all-time

LeBron James
Source image : Sports Center

On s’y attendait, le moment a pris place en début de match face aux Pelicans. Marquant ses 10 et 11èmes points de la soirée, LeBron James a récupéré un record all-time qui imposait le respect de tous : 867 matchs de suite à minimum 10 unités, bye bye Jordan.

Huit. Cent. Soixante. Sept. Déjà, quand vous tapez huit matchs consécutifs à minimum 10 points, vous pouvez bomber le torse. Quand vous en claquez soixante-sept, là aussi y’a de quoi causer. Mais alors 867… c’est à la fois tellement impressionnant et « ridicule » qu’on en vient presque à perdre la notion de classement numérique. Michael Jordan était et est dans sa ligne de mire, LeBron ne s’est pas loupé. Sur un dunk en plein trafic, le King a eu droit à son record personnel et la Quicken Loans Arena a évidemment réservé une chaude standing ovation à son enfant. Le kid d’Akron, né non loin de la salle, aujourd’hui scoreur le plus régulier de l’histoire sur la première décimale. Un moment touchant, mais qui nous impose tout de même d’avancer quelques faits. Car si c’est juste pour se toucher sur BronBron, vu ce qu’il réalise en ce moment on a tout ce qu’il faut en stock. Premièrement, la définition précise de ce nouveau record. Il s’agit évidemment d’un pic axé sur la saison régulière, puisque les 30 équipes y participent. Les performances de Playoffs ne sont donc pas prises en compte, ce qui arrange quelque part le cyborg puisqu’il avait fameusement terminé le Game 4 des Finales de 2011 contre Dallas avec 8 petits points seulement. Jordan de son côté, doit laisser sa place, mais Michael pourra tout de même se dire qu’il garde le number one spot lorsqu’on ajoute les Playoffs à la sauce, puisque Sa Majesté a enchaîné 1044 rencontres à minimum 10 unités. Cependant, la place du jour est pour LeBron, donc reprenons.

La vraie question est la suivante, quand est-ce que James a marqué moins de 10 points en saison régulière ? Et bien c’était en 2007, la préhistoire, face aux Bucks. L’ailier venait d’avoir 22 ans, il loupait 10 de ses 13 tirs et devait malheureusement rentrer au vestiaire avec 8 points. Le 5 janvier 2007, date du dernier vrai loupé de BronBron, près de 90% des joueurs actuels n’étaient pas encore en NBA. Bonjour la violence. Tous, les Curry, les Harden, les KD, les Westbrook, tous étaient devant leur téloche ou rêvaient de rejoindre les pros. Depuis ce jour, LBJ n’a pas arrêté et la question suivante est forcément la plus flippante, on se demande jusqu’où peut-il emmener ce record. Car comme certains auront pu le voir cette saison, le phénomène de l’Ohio n’a pas l’air de vouloir s’arrêter en si bon chemin, et sa quinzième saison est un chef d’oeuvre dans tous les sens du terme. La décision de cet été sera évidemment déterminante en ce sens, pour la simple et bonne raison qu’une association « à la Miami 2010 » poussera LeBron à réduire ses soirées monstrueuses comme celles envoyées en ce moment. Alors que s’il prolonge le délire en véritable guerrier à la tête des Cavs, on pourrait bien avoir droit à la barre des 1000 matchs de suite à minimum 10 points. Et alors là, dans la catégorie des records intouchables, on se rapprocherait doucement de l’élite car LBJ fait partie de ces rares derniers joueurs à avoir pu intégrer la NBA en étant à peine majeur. La Ligue imposant un an d’expérience en plus pour la rejoindre, cela repousserait pas mal de copains souhaitant toucher le ciel. En tout cas, avant qu’on commence à discuter d’un type qui puisse coller LeBron, on a du temps devant nous…

Les saisons régulières de LeBron James ont été, toutes et sans exception, des merveilles de basket. La quinzième est-elle la plus belle ? Difficile à dire. Ce qui est sûr cependant, c’est que l’ailier est au sommet de son art : ce record ne fait que le confirmer, lui qui est parti pour le hisser à des hauteurs inimaginables. Congrats, King.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top