Cavaliers

Derrick Rose sera maintenu sous les 32 minutes de jeu chez les Cavs : on connait le dossier, faut faire gaffe

Derrick Rose
Source image : NBA League Pass

Auteur d’un solide début de saison en tant que titulaire chez les Cavs, Derrick Rose sait qu’il doit y aller doucement sur sa propre machine : cela tombe bien, le staff de Cleveland a prévu de limiter son temps de jeu.

Joel Embiid, Derrick Rose, même combat. Fragiles et doués, sensibles et talentueux, les deux joueurs seront malheureusement verrouillés dans la fameuse Minutes Restrictions Team. Cette équipe n’est pas forcément celle dans laquelle tout le monde veut être, puisqu’il s’agit des pépites qui doivent être conservées en bon état en contrôlant précisément leur temps passé sur les terrains. Si de son côté Joel est plus grand et donc plus exposé aux galères de jambes, Derrick n’est pas du genre à se laisser faire dans la course aux Urgences. Blindé de pépins physiques depuis des années, Rose sait que cette saison est un peu celle du grand test. Avec un contrat minimum accepté pour aller loin avec les Cavs et se refaire une pure image, le MVP de la saison 2011 ne peut risquer une énième blessure. Et cela tombe bien, son staff pense la même chose puisqu’une limite a été fixée pour le meneur. Ce seront 31 minutes qui seront données à Dédé cette saison, sauf cas exceptionnel qui le pousserait à taper dans les 33 grand max. Une base partagée par Dave McMenamin le journaliste d’ESPNqui couvre la franchise de l’Ohio de très près et a pu obtenir ces infos ce weekend. On part sur 28 à 31 minutes de jeu, parfois moins mais certainement pas plus. Et même si cela frustre un Rose voulant tout donner sur le terrain, le joueur se connaît et sait qu’il doit accepter cela pour mieux aborder la suite. Il a d’ailleurs l’air plutôt rassuré par cette bienveillance générale.

« Laissez-moi dire ceci, je suis juste content de faire partie d’une équipe qui souhaite faire des choses spéciales. Je ne peux rien faire contre une restriction de minutes. Mais en ayant eu toutes ces blessures par le passé, je suis devenu habitué. Quelles que soient les choses observées par le staff ou l’équipe, je vais juste coopérer et faire les choses de la bonne façon. »

Et de la bonne façon, on peut dire que Derrick fait les choses avec les Cavs jusqu’ici. Propulsé dans le cinq majeur en apprenant qu’Isaiah Thomas serait indisponible pendant longtemps, le dragster a assuré sa partie du taf en montrant de l’énergie, de l’envie, un sens retrouvé de la pénétration et des finitions à l’ancienne. Comme ce vendredi, par exemple, où le match à Washington a été bien lancé par un Rose tranchant en première période. Actuellement troisième meilleur marqueur à Cleveland derrière Love et BronBron, Derrick est surtout au top dans ses choix offensifs puisqu’il est – pour le moment – à plus de 50% de réussite au tir. De quoi nourrir de beaux espoirs pour cette saison comme les suivantes, en gardant en tête cette future rotation qui devra avoir lieu aux alentours de Noël. En effet, si tout va bien, Isaiah devrait retrouver sa forme habituelle et donc intégrer le cinq de départ des Cavs, ce qui poussera Rose à s’asseoir gentiment sur le banc. Cependant, ce changement ne devrait ni ternir son temps de jeu ni ses statistiques, car Cleveland a besoin de la puissance de Dédé et ce scoring en sortie de banc. On va donc regarder de près ses performances jusqu’à ce que Thomas retrouve les parquets, puis on applaudira le dragster si la transition vers le squad des remplaçants se fera en douceur.

Quoi qu’il en soit, jusqu’ici, c’est avec enthousiasme qu’on peut observer Derrick Rose faire son job à Cleveland. Incisif, sans la moindre hésitation, et même marquant par son absence (4 matchs loupés, 3 défaites des Cavs), le meneur est en opération séduction. On se fait draguer sans problèmes.

Source : ESPN

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top