Cavaliers

Tyronn Lue débutera avec Tristan Thompson dans le 5 : on ne change pas une équipe qui perd en finale

Meme tu peux pas

Tu ne peux pas te tromper si tu fais rien.

source image : youtube

La question s’était posée quand Jae Crowder avait débarqué en ville. Et si les Cavs se laissaient prendre au petit jeu du small-ball ? LeBron James poste 4 on y va, de toute manière le mec pourrait défoncer des postes 7 tous les matins. La révolution attendra néanmoins quelques mois puisque Tyronn Lue a commencé à dévoiler ses premières cartes. Et on les connait, c’est un brelan de roi pas trop dégueu, même s’il se fait défoncer à coup sûr par le carré d’as en finale.

Kevin Love poste 5, LeBron James intérieur, Jae Crowder pour défendre et mettre quelques tirs dans les ailes, Derrick Rose à la mène en attendant le retour du petiot et Gérard poste 2 car il faut bien un franchise player. Voilà l’idée qui ressortait depuis quelques semaines, dans l’idée de proposer quelque chose de nouveau pour tabasser la Conférence Est et, qui sait, aller titiller les Warriors en juin prochain pour leurs retrouvaille annuelles. Il faudra pourtant attendre un peu pour voir un vent nouveau souffler sur Cleveland car Tyronn Lue a déclaré hier à Joe Varden du Cleveland Plain Dealer que le frontcourt qui démarrerait la saison serait composé cette année encore de Tristan Thompson, Kevin Love et LBJ :

Aujourd’hui on essaie juste de faire jouer tout le monde ensemble et Tristan est notre starter. Je pense qu’on va énormément courir avec Kevin, comme on a pu le faire depuis un an et demi. On va tâcher d’intégrer les nouveaux et on verra ce qui est le mieux pour nous.

Titulaire quasi-indiscutable du poste de pivot depuis 2012 (parfois devancé dans la rotation par Timofey Mozgov en 2015 et 2016), Tristan Thompson ramènera donc une saison de plus son énorme boule et ses talents de rebondeur dans le starting five des Cavs. On connait l’adage, mieux vaut finir les matchs que les commencer, et la présence de Jae Crowder et Jeff Green dans le roster 2017/18 offre en tout cas à Tyronn Lue de nouvelles rotations plus qu’intéressantes sur le frontcourt. Deux joueurs capables de jouer les pistons sur les postes 2, 3 et 4 et autant de possibilités de nouveau puzzle à Cleveland, parfait pour une franchise qui doit à tout prix trouver des solutions à court-terme si elle ne veut pas devenir le Raymond Poulidor des années 2010.

On attendra donc quelques temps avant de voir du changement dans l’Ohio, même si Lue se dote du coup d’un banc ultra-polyvalent et capable de répondre à n’importe quelle match-up. Avis aux amateurs de rondeurs, Tristan Thompson reste dans la place et il faudra lui botter le cul pour l’en sortir.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top