Cavaliers

L’hommage complet de Kyrie Irving à LeBron James : la classe, d’un padawan à son maître Jedi

Kyrie Irving LeBron James
Source image : YouTube

Certains ont aperçu ce brillant passage de Kyrie Irving en sortie de défaite, mais pour ceux qui n’ont pu en profiter, la voici : le meneur des Cavs a offert un discours poignant pour féliciter LeBron James et ce qu’il représente en tant que leader.

C’est malheureusement la loi des vaincus. On pense tellement au vainqueur, on réfléchit tellement a ce qui a été accompli, qu’on en vient à oublier ceux qui étaient présents dans le camp d’en face. Pourtant, Kevin Durant peut l’affirmer sans aucun problème puisqu’il était face à lui pendant dix jours, LeBron a été monstrueux sur ces Finales. Un triple-double de moyenne, un leadership de chaque instant, des paroles prononcées au bon moment et un vaillant effort jusqu’au bout, James a tout donné sur le terrain. Certains pourront peut-être encore grincer des dents en se demandant ce qui aurait pu se passer en cas de bonne fin de Game 3, sauf qu’avec des piles quasiment brûlées et un petit 39-11-9 des familles, il était compliqué de lui en mettre plein la gueule. Le cyborg s’est peut-être incliné, mais il était au sommet de son art et n’a pas pu compter sur un effectif aussi dense que celui d’en face. Une défaite collective logique, qui ne doit pas effacer la production individuelle historique du King et de ce qu’il a accompli au sein de son groupe cette saison. Comme souvent, comme tout le temps finalement, LeBron a été exemplaire dans l’attitude, la production, le leadership et tout ce qui va avec, de quoi donner au jeune Kyrie Irving une bonne grosse dose d’émotions en sortie de défaite. Le meneur n’a pas tourné autour du pot lorsqu’il s’est exprimé sur son coéquipier, on vous laisse apprécier la prose d’Uncle Drew…

Honnêtement, ce gars… Je pense que pas mal de monde dira qu’il est dans la lignée des plus grands, mais ce mec est clairement au-dessus. Vraiment, il est tellement génial. En tant qu’étudiant du jeu, ce serait me rendre un mauvais service que de ne pas essayer d’apprendre le plus de choses possibles pendant que je joue avec lui. Chaque jour, le voir me demander encore plus, le voir nous demander encore plus, c’est le témoignage ultime d’un vrai professionnel. Et comprendre comment les choses fonctionnent, pas seulement sur le terrain mais en dehors, des choses qui importent vraiment dans la vie, prendre soin de mon corps, comprendre l’ampleur de ce qu’on essaye d’accomplir et les étapes qu’il faudra valider pour y arriver.

Vous ne pouvez pas sauter la moindre étape. Et c’est une chose que j’ai réussi à comprendre, car en étant un joueur assez jeune vous souhaitez que tout se produise tout de suite. Mais LeBron est dans cette Ligue depuis pas mal de temps, et il a connu toutes les étapes. Que ce soit sur le terrain, en dehors des terrains, quelle attitude avoir avec vous (les médias), quelle attitude avoir avec le monde entier et quel camp choisir. Que vous puissiez croire en lui ou non, il continuera à se battre.

Et c’est avec ce genre de gars que j’ai envie d’aller à la guerre tous les jours, car je sais à quoi m’attendre, et vous savez ce que vous devez faire avec un leader pareil à vos côtés. Vous ne souhaitez pas vous reposer en quelque sorte sur vos lauriers, vous voulez aller en première ligne avec un gars comme lui, et vous souhaitez atteindre le niveau supérieur dans votre jeu.

Et c’est ce que je vais continuer à faire, car je sais que si on continue à être ensemble et qu’on continue à s’utiliser de la bonne façon, honnêtement, le ciel est notre limite. J’ai donc beaucoup appris et je vais continuer à le faire, et je ne pourrais être plus fier de ce gars. Il a tout donné sur le terrain, et tourner en triple-double de moyenne pendant des putain de Finales… Sérieusement, ajoutez ça à la longue liste des choses accomplies par LeBron, et que tout le monde semble oublier.

Merci mon petit ! Voilà des mots qui résonneront pendant longtemps et résonnent déjà dans la tête de nombreux fans. Doit-on rappeler que LeBron a démarré ces Finales en voyant sa baraque de Los Angeles taguée d’un propos aussi scandaleux que raciste ? Doit-on rappeler qu’il ne faut jamais prendre pour acquis la présence d’un joueur pareil à notre époque ? Dans la façon de voir le jeu, sa posture et sa capacité à rendre les autres meilleurs, James appartient bien au paradis des basketteurs. Et si les hommages sont déjà nombreux depuis quelques temps, il faudra mettre sa ceinture de sécurité une fois que le cyborg aura pris sa retraite. Car en ayant instauré un modèle de fratrie, d’inclusion, de camaraderie et de respect du jeu, tout en travaillant comme un damné et en se comportant comme un vrai adulte ainsi que businessman, LBJ sera dans une classe à part d’ici quelques années. Mais ça, encore une fois, il sera difficile de l’apprécier aujourd’hui pour tout le monde. Comme le souligne Kyrie, continuons à écrire le bouquin du King, allongeons sa liste, afin de mieux l’apprécier lorsqu’il faudra signer la quatrième de couverture.

Longue vie au roi, qu’il soit gagnant ou pas.

Source : Sports Illustrated

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top