Magic

Orlando fait d’Evan Fournier sa priorité de l’été : quand on a trouvé son champagne, on n’en change plus

Agent-libre pour la première fois de sa carrière cet été, Evan Fournier a déjà annoncé à son banquier une prochaine grosse rentrée d’argent. Si l’on en croit les dirigeants du Magic, il ne devrait pas avoir à donner de nouveau RIB pour recevoir ce gros chèque.

Auteur de sa saison la plus aboutie sur le plan personnel, « Vavane » a parcouru du chemin depuis ses débuts à Denver. Titulaire à 71 reprises, il est devenu l’un des cadres de cette jeune équipe floridienne et c’est à lui qu’on file la balle dans le money time comme on confierait ses dernières économies à un ami. L’ancien Poitevin est en NBA pour un moment et à 23 ans l’heure est venue pour lui de signer un premier gros contrat comme il nous l’expliquait il y a quelques semaines. Avec les dernières déclarations de Rob Hennigan à Josh Robbins du Orlando Sentinel, on se prend à rêver que les négociations soient si faciles qu’il puisse vite aller rejoindre ses copains à Manille pour le TQO.

« L’une de nos plus grosses priorités, si ce n’est la plus grosse, sera de s’assurer qu’Evan reste avec nous et nous sommes confiants de pouvoir rendre cela possible. »

En effet, la décision finale reviendra forcément à Orlando qui aura la possibilité de matcher toutes les offres qui seront faites à leur joueur cet été. Mais c’est aussi une situation vicieuse qui pourrait permettre au Magic d’éviter de le prolonger au contrat maximum si aucune franchise ne lui proposait un tel contrat. En déclarant dès à présent que Fournier ne quitterait pas la Floride, Hennigan commence donc une partie de poker avec le joueur, son agent et les autres GM en essayant de les dissuader d’aller voir le Français pendant la Free Agency pour pouvoir le signer à un meilleur prix. Quel que soit son salaire, on peut quand même être sûr que le numéro 10 serait sûrement satisfait de rester sous le soleil de Disneyland où il a développé une vraie complicité avec Nikola Vucevic sur mais aussi hors des terrains alors que le Magic est en train de construire une équipe talentueuse et disposera encore d’un beau portefeuille pour faire venir du monde pendant le mercato. Mais avec la prochaine augmentation du salary cap et des moyennes de 15,4 points, 2,8 rebonds et 2,7 passes à 40% du parking cette saison, Evan ne devrait de toute façon pas terminer loin d’un contrat max et ce sera alors à Orlando de tenir ses promesses pour ne pas le laisser partir ailleurs.

Qu’on aime ou qu’on déteste, le business fait partie intégrale du système de la Grande Ligue où chacun essaye de défendre ses propres intérêts. C’est évidemment un moment important pour la carrière d’Evan Fournier et on espère le retrouver en Bleu le plus tôt possible et l’esprit détendu.

Source : The Orlando Sentinel

Source image : @OrlandoMagic

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top