Pistons

Fail : les Pistons pourraient annuler le trade avec les Rockets à cause du dos pourri de Motiejunas

Mise à jour du 23 février à 03:15 : Stan Van Gundy a confirmé que les Pistons se rétractaient de leur accord avec les Rockets. Ils récupèrent donc leur premier tour de Draft ainsi qu’Anthony Tolliver. Ce dernier peut souffler un bon coup, il a frôlé l’humiliation de se faire couper par les Sixers et est attendu de retour dès mercredi dans le Michigan pour la venue de… Philadelphie au Palace d’Auburn Hills. Donatas Motiejunas et Marcus Thornton font donc le chemin inverse et devraient retourner à Houston dans les prochains jours.

Source : Keith Langlois – Pistons.com

—————–

Quelques heures avant la trade deadline jeudi dernier, les Pistons et les Rockets se sont mis d’accord sur un échange qui semblait arranger les deux franchises. Les Pistons récupéraient deux joueurs – Thornton et Motiejunas – qui pouvaient vraiment améliorer l’apport de leur banc pendant que les Rockets récupéraient un choix au premier tour de la prochaine Draft, ce dont ils semblaient très satisfaits…

Mais tout cela est en péril aujourd’hui puisque Stan Van Gundy et son staff réfléchissent à annuler ce trade… Il faut savoir que dans le cadre d’un échange en NBA, les équipes impliquées ont jusqu’à 72 heures pour se rétracter en cas de motif valable. Et là, c’est le dos de Donatas Motiejunas qui inquiète au plus haut point le corps médical en charge des Pistons. Le Lituanien n’a pas joué depuis le 31 décembre dernier. En fait, il n’a participé qu’à 14 matchs – tous en décembre d’ailleurs – au cours de cette saison 2015-2016. Detroit le savait mais il est probable que les examens de routine n’aient pas été suffisants pour rassurer les médecins du club. Et hier, après la défaite contre Anthony Davis et quelques Pelicans, Stan Van Gundy a déclaré que la requête des Pistons pour étendre de 24 heures le délai de 72 heures avait été acceptée par les instances de la Ligue.

Les Pistons ont donc jusqu’à minuit tout à l’heure pour prendre une décision et valider ou annuler cet échange. En cas d’annulation, les Rockets seraient évidemment très déçus de ne finalement pas recevoir le choix de draft inclus dans l’échange. Mais nous n’en sommes pas encore là même si le fait que Detroit ait demandé un délai supplémentaire n’augure pas forcément que du bon. Et cela nous surprend également car « D-Mo » avait participé à quelques matchs de D-League récemment pour se remettre dans le rythme et les Rockets parlaient d’un possible retour de leur intérieur pour le match de vendredi dernier contre Phoenix, avant de décider de l’échanger jeudi. Était-ce de l’intox de la part de Daryl Morey pour faire croire que son joueur était en bonne santé ? (Théorie du complot…) Est-ce que ce sont les dirigeants et le staff médical des Pistons qui en rajoutent ? On ne le sait pas encore mais nous allons être vite fixés.

On croise donc les doigts du côté du Houston mais également à Detroit. Car si Van Gundy et son staff venaient à prendre la décision d’annuler l’échange, il leur faudrait aussi renvoyer Marcus Thornton dans le Texas ce qui aurait pour conséquence de les laisser avec un roster très léger en termes de profondeur de banc. Affaire à suivre…

Source : ESPN

Source image : Rocky Widner (NBAE/Getty)

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top