Nets

Sean Marks nouveau GM des Nets : ça y est Mikhail Prokhorov connait son nom maintenant

Sean Marks

Hier Mikhail Prokhorov prétendait ne pas connaître Sean Marks. Aujourd’hui, Marks devient le GM des Nets. Quel blagueur ce Mikhail !

Hier, nous vous faisions part de l’intérêt des Nets pour Sean Marks – assistant GM chez les Spurs – afin d’en faire leur General Manager dans la reconstruction annoncée à Brooklyn. Une rumeur vite mise à mal par une déclaration surprenante de Prokhorov qui a prétendu « ne pas connaître ce nom (Sean Marks) »… Belle intox Mikhail ! 

Toujours est-il que c’est désormais officiel, non seulement le magnat russe doit maintenant connaître ce nom venu de San Antonio mais en plus il l’a engagé en tant que GM pour remplacer un Billy King envoyé au placard quelques semaines plus tôt. C’est notamment Marc Stein (ESPN) qui l’a annoncé sur twitter.

Les Nets viennent juste de nommer Sean Marks en tant que General Manager.

Et mine de rien ce bon Mikhail vient de réussir un assez joli coup. Car débaucher Sean Marks de chez les Spurs alors que R.C. Bufford, Popovich et le staff texan voulaient clairement que Marks reste, c’est un peu une victoire côté Nets. Et oui, on se contente de ce qu’on a et par rapport à toutes les affaires mal gérées de ces dernières années, récupérer un gars qui semble capable de construire est un bon point pour les pensionnaires du Barclays Center.

Né en Nouvelle-Zélande, Sean Marks a quarante ans. Il a joué 12 ans en NBA et a donc été à bonne école au Texas en apprenant le métier auprès de grands pontes du management qu’il assistait à San Antonio depuis 2013. A priori, c’est un contrat de quatre ans que le nouveau GM va parapher. Un contrat que Prokhorov n’a pas hésité à faire gonfler en termes de salaire afin de convaincre Marks de venir, selon des sources reprises par le très bien renseigné Adrian Wojnarowski.

Un contrat de quatre ans c’est bien mais nous rappelons aimablement à l’ami Sean Marks que son propriétaire a annoncé vouloir jouer le titre dès la saison prochaine. Etait-ce un troll comme celui d’hier ? Nous le saurons bientôt mais une chose est sûre, la patience n’est pas le point fort du milliardiare russe. Marks a donc intérêt à reconstruire très vite sinon il pourrait rejoindre Billy King au goulag plus rapidement qu’il ne le pense. 

Source : Yahoo Sports

Source image : Stuff New Zealand

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top